Opéras en streaming à (re)voir cette semaine du 11 mai 2020

Xl_streaming-opera-11-17-mai-2020b

Si la plupart des maisons lyriques sont encore portes closes, bon nombre d’entre elles restent en contact avec le public grâce à moult retransmissions d’opéra en streaming. Que (re)voir, depuis son canapé, cette semaine du 11 au 17 mai 2020 ? Tour d’horizon éclectique et subjectif des temps forts lyriques des prochains jours.

***

Metropolitan Opera

 - Le 11 maiWerther (Massenet) ouvre cette nouvelle semaine. Il s'agissait de l'événement du mois de mars 2014 : Jonas Kaufmann était Werther au Met (il nous accordait alors un long entretien sur sa vision du personnage), aux côtés de Sophie Koch, Lisette Oropesa et David Bižić (sous la baguette d'Alain Altinoglu).
 - Le 12 mai, au tour de The Tempest, l'opéra de Thomas Adès d'après Shakespeare créé à Londres en 2004, et repris ensuite pour la première fois au Met en 2012, dirigé par le compositeur lui-même depuis la fosse du l'établissement new-yorkais. Simon Keenlyside y tient le rôle de Prospero.
 - Le 13 mai, le Met puise dans sa collection de spectacles de référence et propose Ariane à Naxos dans la mise en scène de Bodo Igesz datant de 1988, avec l'immense Jessye Norman dans le rôle-titre, Tatiana Troyanos en Compositeur, et James Levine à la direction. 
 - Le 14 maiPeter Grimes est proposé dans la mise en scène de John Doyle (notamment titulaire d'un Tony Award pour sa production de Sweeney Todd à Broadway), avec Patricia Racette.
 - Le 15 mai, c'est une autre pépite qui nous est donné de (re)voir avec la Lucia di Lammermoor de 1982 où, après plusieurs années d'absence, Joan Sutherland était de retour au Met dans le rôle-titre, notamment aux côtés du ténor Alfredo Kraus, sous la direction musicale de Richard Bonynge et scénique de Bruce Donnell.
 - Le 16 maiRigoletto réunit un plateau alléchant avec Željko Lučić dans le rôle-titre et Diana Damrau en Gilda, aux côtés d'Oksana Volkova et de Piotr Beczaładans la production remarquée de Michael Mayer (qui déplace l'action à Las Vegas), captée en 2013.
- Le 17 maiNabucco cloture cette semaine avec Plácido Domingo dans le rôle-titre face à l'Abigaille de Liudmyla Monastyrska, sous la direction de James Levine

Toutes les retransmissions de la semaine sont disponibles chacune pendant 24 heures, sur le site du Metropolitan Opera

Wiener Staatsoper

En période de confinement l'Opéra d'Etat de Vienne propose chaque jour la retransmission de l'une de ses produtions tantôt emblématiques (laissant cette semaine une large place au répertoire wagnérien), tantôt plus rares à (re)découvrir. 

 - Le 12 mai, l'Ariane à Naxos imaginée par Sven-Eric Bechtolf et dirigée par Christian Thielemann, avec notamment Soile Isokoski dans le rôle-titre, Johan Botha ou encore Sophie Koch.
 - Le 13 maiDon Pasquale permettra une pause dans cette semaine wagnérienne, ici dans la « mise en scène moderne, colorée, rafraichissante d’Irina Brook », réunissant un « quatuor quasi idéal » composé de Michele Pertusi, Valentina Naforniţă, Adam Plachetka et Juan Diego Flórez, sous la baguette d'Evelino Pidò. (lire notre chronique).
 - Le 14 mai, retour à Wagner avec L'Or du Rhin, mis en scène par Sven-Eric Bechtolf, avec notamment Tomasz Konieczny (Wotan) et Clemens Unterreiner (Donner).
 - Le 15 mai, la semaine se poursuit avec La Walkyrie, là aussi mise en scène par Sven-Eric Bechtolf avec Tomasz Konieczny (Wotan), Simone Schneider (Sieglinde), Iréne Theorin (Brünnhilde) et Michaela Schuster (Fricka).
 - Le 16 mai, place aux enfants et à la famille avec Pünktchen und Anton, qui est adapté du livre pour enfants du même nom (confrontant deux jeunes héros issus de deux mondes très différents), cette comédie musicale familiale est proposée ici avec Daniela Fally et Roxana Constantinescu dans les deux rôles titres ;
 - Le 17 mai, nous terminons la semaine viennoise avec Siegfried, dans la poursuite du cycle signé par Sven-Eric Bechtolf, avec notamment Stephen Gould dans le rôle-titre, Evelyn Herlitzius en Brünnhilde, et Tomasz Konieczny en Wanderer. 

Chaque jour, les retransmissions sont diffusées depuis la plateforme StaatsoperLive de l'Opéra d'Etat de Vienne.

Bayerische Staatsoper

Chaque semaine, l'Opéra d'Etat de Bavière diffuse un récital (son concert du lundi, disponible ensuite plusieurs jours en replay), en plus de l'une de ses productions d'opéra. 

 - Le 11 mai, c'est donc en toute logique le sixième Concert du lundi avec le récital de la mezzo-soprano Okka von der Damerau, accompagnée de la planiste Sophie Raynaud, pour interpréter des airs de Johannes Brahms, Arnold Schönberg, Alban Berg, Richard Strauss, ou encore Gustav Mahler.
 - Après La fiancée vendue de proposée depuis la semaine dernière (et disponible jusqu'au 16 mai), la maison propose du 16 mai au 30 mai Orphée et Eurydice, avec Vesselina Kasarova, Rosemary Joshua et Deborah York sous la baguette d'Ivor Bolton et dans la mise en scène de Nigel Lowery.

Festival de Glyndebourne

En ce début de mois de mai, le Festival de Glyndebourne devait se résoudre à annuler totalement son édition 2020 (dans un premier temps, les organisateurs espéraient pouvoir en maintenir une version réduite, avant de se rendre à l’évidence). En lieu et place, quelques productions du festival sont retransmises sur la plateforme européenne Operavision.

 - L’Enlèvement au Sérail est ainsi disponible jusqu’au 20 mai 2020, dans la production de David McVicar, avec notamment Sally Matthews, Edgaras Montvidas, Mari Eriksmoen et Franck Saurel.

» voir toutes les captations d'Operavision.

Royal Opera House

- Gloriana (encore disponible jusqu'au 24 mai) : rarement donné, l'opéra de Benjamin Britten était proposé par la Royal Opera House de Londres à l'occasion du centenaire du compositeur, dans une mise en scène de Richard Jones. On rendait compte de la production. À (re)visionner sur le site de l'établissement londonien

Opéra de Paris

 - Don Pasquale vous attend du 11 au 17 mai dans la mise en scène de Damiano Michieletto et sous la baguette d'Evelino Pidò. Captée en 2018, la production réunit Michele Pertusi, Florian Sempey, Lawrence Brownlee, Nadine Sierra et Frédéric Guieu (lire notre chronique).

Dutch National Opera

En période de confinement, le Dutch National Opera propose à la fois la diffusion sur YouTube des captations de ses productions d’opéra, mais aussi des vidéos pédagogiques dévoilant tantôt les arcanes des œuvres présentées, tantôt les coulisses des productions. 

 - Doctor Atomic, de John Adams, diffusé sur YouTube le dimanche 17 mai à partir de 19h.

Le programme de diffusion est disponible à cette adresse.

Opera Philadelphia

Faute de pouvoir accueillir le public et organiser normalement son festival, l’Opéra de Philadelphie, aux Etats-Unis, imagine une version numérique de son « Festival O ». On pourra notamment y découvrir quelques-unes des (nombreuses) créations de la maison lyrique américaine.

 - A partir du 11 mai (jusqu'au 31 août), l'opéra We Shall Not Be Moved est ainsi disponible. Il s'agit de la création de Daniel Bernard Roumain qui explore le passé et le présent de Philadelphie, dans une production mêlant plusieurs types d'arts et genres musicaux.

Opéra de Lyon

 - Le Comte Ory est proposé jusqu'au 21 mai dans la mise en scène de Laurent Pelly de 2014. Dmitry Korchak y tient le rôle-titre avec brio face à l'Adèle de Désirée Rancatore et l'Isolier d'Antoinette Dennefeld (lire notre chronique).

Opéra-Comique

Chaque semaine, l’Opéra-Comique propose en replay une sélection de ses productions récentes, régulièrement renouvelées. Cette semaine, on retient plus spécifiquement :

 - Fortunio (à (re)découvrir en replay jusqu’en novembre 2020) donné en décembre dernier, au plus fort des grèves parisiennes. L’Opéra Comique proposait alors son « remède anti-grisaille » avec Fortunio, dans la mise en scène de Denis Podalydès, dirigée par Louis Langrée et avec notamment Cyrille Dubois. La production est à redécouvrir jusqu'au 2 novembre 2020 (lire notre chronique)
 - La maison propose égalament Le Postillon de Lonjumeau (disponible jusqu'au 13 mai). En mars-avril de l’année dernière, l’insolite ouvrage d’Adolphe Adam retrouvait la scène de l’Opéra Comique qui l’avait vu naître (avant de l’oublier depuis 1894). On (re)découvre la mise en scène « très second degré » de Michel Fau, avec les sensationnels Michael Spyres et Florie Valiquette (lire notre chronique).

» voir toutes les productions en replay de l'Opéra Comique

Théâtre des Champs-Elysées

Comme chaque semaine, la maison parisienne vous donne rendez-vous pour (re)découvrir une des productions données dans ses murs, tel que le Tristan et Isolde enregistré en mai 2016, disponible jusqu'à demain.

 - Mardi 12 mai, à partir de 19h30, le Théâtre vous réserve la Carmen donnée dans ses murs en 2017, dirigée par Simone Young, avec Marie-Nicole Lemieux et Michael Spyres dans les rôles de Carmen et Don José, ou encore avec Vannina Santoni en Micaela (lire notre chronique).
 - Vendredi 15 mai, une autre production dont le titre n'est pas encore communiqué à ce jour (lundi 11 mai) vous attendra.

Ne pas hésiter également à faire un petit détour par la section "vidéo" du site qui renferme notamment un magnifique "Pur ti miro" enregistré le mois dernier à distance entre Christophe Rousset à Paris, Anne-Catherine Gillet à Rhisnes (en Belgique) et Marie-Nicole Lemieux à Montréal, extrait du Couronnement de Poppée qu'ils auraient dû interpréter sur la scène du Théâtre des Champs-Elyéses en juin.

Opéra de Rennes

 - La maison poursuit son nouveau rendez-vous "révisez vos classiques" avec cette fois-ci Le Roi Arthur de Purcell.

Opéra Angers Nantes

 - La maison propose via sa chaîne YouTube de se plonger dans Les Dialogues des carmélites proposés dans ses murs en 2013, mis en scène par Mireille Delunsch et avec Frédéric Caton, Stanislas de Barbeyrac, Anne-Catherine Gillet, Mathias Vidal ou encore la formidable Madame Lidoine de Catherine Hunold

Opéra de Zürich

 - Du 15 au 17 mai, la maison suisse met en ligne Wozzeck, mis en scène par Andreas Homoki et dirigé par Fabio Luisi, tandis que Christian Gerhaher y tient le rôle-titre. 

» voir l'ensemble de la programmation

Le Pacific Opera Project

Le POP poursuit son projet d'ouverture en proposant des opéras "à la sauce" culture populaire, grâce à des mises en scène faisant appel à cette dernière. Ainsi, après notamment un Enlèvement au Sérail façon Star Trekun Viva la mamma dans lequel nous pouvions retrouver un Michael Jackson (ou du moins son célèbre costume de Thriller) et un Marty McFly (Retour vers le futur), ou encore une Boheme: AKA "The Hipsters", le public est convié à retrouver le 13 mai prochain La Flûte enchantée, revisitée façon jeux vidéo avec notamment Mario, Luigi, Zelda, Link ou encore Donkey Kong. Un rendez-vous qui, de plus, sera interactif puisque le public est non seulement invité à regarder cette production en ligne, mais également à la commenter à l'occasion d'une watch party, afin de retrouver la dimension collective d'une salle de spectacle.

Plus d'informations sur le site officiel du POP.

Opéra de Monte-Carlo

 - La maison monégasque a mis en ligne les deux premiers épisodes de La Bohème, signée par Jean-Louis Grinda, avec Irina Lungu dans le rôle de Mimi (lire notre chronique).

Opéra de Bordeaux

 - La Walkyrie sera diffusée le 13 mai à 19h sur sur les pages Facebook et YouTube de l'Opéra. Mise en scène par Julia Burbach, cette production de 2019 clôturait la saison de façon mémorable (lire notre chronique).

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading