L'Enlèvement au sérail - Die Entführu...

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Wolfgang Amadeus Mozart
  • Librettiste :Gottlieb Stephanie
  • Année de création :1782
  • Lieu de création :Autriche
  • Nombre d'acte :3
  • Catalogue :K.384
  • Langue originale :Allemand
  • Maison d'opéra de la production originale :Burgtheater

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Actr 2 Acte 3

« Je crois voir en cette œuvre ce que sont pour chaque homme ses joyeuses années de jeunesse, dont il ne peut plus retrouver telle quelle la floraison ». C’est ainsi que Carl Maria von Weber jugeait l’Enlèvement au sérail, composé par un Mozart de 26 ans déjà à l’apogée de sa maturité musicale. On est d’emblée séduit par l’audace de la jeunesse alliée à la parfaite maîtrise qui fait naître les chefs-d’œuvre. Dès l’ouverture où retentissent triangles et cymbales, la partition entraîne par son irrésistible allégresse, et s’impose par la maîtrise de ses effets. La coloration orientale de la musique, nécessaire à l’exotisme de cette « turquerie », suscite d’étonnantes recherches modales. L’Enlèvement connut d’emblée un immense succès, nullement entaché par la fameuse remarque attribuée à l’empereur Joseph II : «  Trop de notes pour les oreilles de mes Viennois » (ce à quoi Mozart devait répliquer fièrement : « Pas une de trop, Sire ! »). Chaque personnage est nettement individualisé par le déploiement de ses émotions qui s’épanouissent à travers la musique. Constance, rôle empreint d’une majestueuse poésie caractérisée par la virtuosité, s’oppose à la charmante vivacité de Blonde qui annonce la pétillante Susanna des Noces. Leur cruel persécuteur, le ridicule et irascible Osmin, est d’une parfaite efficacité comique.Avec ce singspiel (comédie en musique) haussé à la  dimension d’un ouvrage lyrique, Mozart réalise enfin son rêve d’écrire une grande œuvre en allemand au moment où il s’affranchit de la tutelle de son employeur, Colloredo et de celle de son père, en épousant Constance Weber, quinze jours après la première de l’Enlèvement. Derrière son apparente légèreté, l’ouvrage révèle la profondeur d’une personnalité musicale qui s’affirme en se tournant résolument vers l’accomplissement de son exceptionnelle créativité.

Résumé

Dans une Turquie de pure fantaisie, Belmonte, jeune seigneur espagnol, cherche à retrouver sa fiancée, Constance, capturée par des pirates et vendue au Pacha Selim. Blonde, la servante anglaise de Constance et son amant Pedrillo, le serviteur de Belmonte ont subi le même sort et sont soumis au bon vouloir du cruel Osmin, gardien du sérail. Belmonte et Pedrillo montent un projet d’enlèvement pour délivrer Constance, résolue à mourir pour se soustraire aux tentatives de séduction du Pacha Selim désireux de gagner le cœur de sa belle captive. Après avoir déjoué la méfiance du soupçonneux Osmin, au moment de prendre la fuite, les deux couples d’amants fugitifs sont rattrapés et promis à une mort certaine, quand, coup de théâtre, le généreux Selim, décide de leur accorder son pardon et la liberté.

Acte 1

Belmonte, jeune noble espagnol, accoste devant le palais du pacha Selim qui détient sa fiancée, Constance, capturée puis vendue par des pirates en même temps que leurs serviteurs, Blonde et Pedrillo. Constance est restée fidèle à son fiancé malgré les tentatives de séduction du pacha. Le cruel Osmin, gardien du sérail, ne peut empêcher le rusé Pedrillo d’introduire au palais son maître Belmonte, qu’il fait passer pour un architecte.

Actr 2

Blonde, la servante anglaise de Constance, aime Pedrillo et résiste avec fierté aux avances d’Osmin dont elle est devenue l’esclave. Constance, désormais menacée par Selim,  se déclare prête à affronter la torture pour rester fidèle à celui qu’elle aime. Pédrillo met à exécution le projet d’évasion des deux couples en endormant le méfiant Osmin avec un somnifère dissous dans du vin. Les quatre jeunes amants se retrouvent avec effusion.

Acte 3

À minuit, tout est prêt pour la fuite et Pédrillo donne le signal en chantant une romance. Mais Osmin, réveillé et dégrisé, arrête les fuyards et envisage avec sadisme les représailles qui les attendent. Belmonte révèle sa véritable identité au pacha qui reconnaît en lui le fils de son pire ennemi. Les quatre jeunes gens sont perdus et se préparent à une mort certaine, quand Selim décide de se montrer magnanime en leur accordant son pardon et la liberté.

Commentaires

Loading