Chronique à la une

Filtrer

Toutes les chroniques

Fire Shut Up in My Bones, redoutable guimauve au Metropolitan ...

Thibault Vicq

L’opéra de demain, vaste sujet… Celui qui incarne la diversity and inclusion tant recherchée par les maisons lyriques, celui qui fédère toutes les générations et brasse par la même occasion de nouveaux publics, celui qui est mis à égalité avec d’autres arts plus populaires comme le cinéma et la danse... Pour son début de saison et sa réouverture après un an et demi...


Sonya Yoncheva et Malcolm Martineau, ou l’éducation du piano S...

Thibault Vicq

Qu’il s’agisse de l’instrument ou de la nuance, le piano (ou le piano) fait toute la différence en récital. Malcolm Martineau et Sonya Yoncheva en font un principe majeur de leur programme « Ad una stella », présenté Salle Gaveau hier soir dans le cadre de sa riche saison lyrique. Parlons-en, de ces piano de la soprano sur le répertoire en français, dans ce juste milieu d’un for intérieur...


Siegfried, nocturne de Jarrell à Nantes : fin de l’histoire

Laurent Vilarem

Créée en 2018 au Palais Garnier, Bérénice de Michael Jarrell avait déçu. La faute en incombait au compositeur suisse, qui allait contre le classicisme de la pièce de Racine au profit d’un expressionnisme gris et hérissé. Pour Siegfried, nocturne à l’Angers Nantes Opéra, Michael Jarrell retrouve des eaux plus familières, la culture germanique convenant a priori mieux au compositeur...


Un Guillaume Tell épuré mais enthousiasmant à l'Opéra de Marse...

Emmanuel Andrieu

Les effets de la crise sanitaire sur le monde du théâtre n’ont pas encore complètement disparu, et c’est ainsi que le Guillaume Tell de Rossini présenté actuellement à l’Opéra de Marseille s’avère un peu particulier. Pour commencer, afin de respecter la distanciation physique entre les musiciens, la fosse est prolongée vers la salle qui perd ainsi ses six premières rangées, tandis que les...


Un éblouissant Peter Grimes pour la réouverture de l'Opéra Gra...

Emmanuel Andrieu

Après quatre années de travaux, l’Opéra Grand Avignon a enfin rouvert ! Avec deux ans de retard sur le calendrier prévu, la salle historique de la Place de l’Horloge a fait peau neuve, et le public avignonnais dispose désormais d'un bâtiment ultra moderne et confortable. Avec 200 places de moins, la salle a certes perdu en capacité d’accueil, mais c’est au profit de sièges flambant neufs, et d’un...


Les chroniqueurs d'Opéra Online