Espace chroniqueur

Emmanuel Andrieu

S_avatar

Andrieu

Emmanuel

Paris / Montpelliier

France

Chroniqueur depuis le 26 novembre 2013

Toutes ses chroniques . 485

La Petite Messe solennelle de Rossini en clôture des Musicales...

Emmanuel Andrieu

Sous la présidence et la direction artistique de Patrick Canac, les Musicales du Luberon fête cette année leur trentième anniversaire, avec son incontournable festival d’été qui affichait cinq concerts étalés entre le 21 juillet et le 8 août. Comme d’habitude, ils se sont déroulés dans les lieux les plus emblématiques du Lubéron (dans une région où abondent les manifestations...


Le triomphe de Teresa Iervolino dans la version napolitaine de...

Emmanuel Andrieu

Aux côtés de la redécouverte du Giuletta e Romeo de Nicola Vaccai, le Festival de la Valle d’Itria proposait également une mouture très spéciale du célèbre Rinaldo de Georg Friedrich Haendel. Créé au Queen’s Theater de Londres en février 1711, et inspiré de la « Gerusalemme liberata » de Torquato Tasso (dit Le Tasse), l’ouvrage narre les aventures de Renaud (Rinaldo) en route...


Le Festival de Martina Franca ressuscite Giuletta e Romeo de N...

Emmanuel Andrieu

La 44e édition du Festival della Valle d’Itria – dont le principal des manifestations a lieu dans la superbe cour du Palazzo ducale de Martina Franca – semble avoir été placé sous le signe de la jeunesse : œuvres de jeunesse, jeunesse des interprètes. Choix bénéfique car s’il ne garantit pas toujours le plein aboutissement, au moins garde-t-il de la routine et c’est ce que l’on peut souhaiter de...


Javier Camarena, une autre étoile dans le firmament du Festiva...

Emmanuel Andrieu

Aux côtés d’un récital de Jonas Kaufmann et d’une version concertante de Thaïs réunissant rien moins que Ermonela Jaho et Placido Domingo, le Festival Castell de Peralada mettait également à son affiche un récital de Javier Camarena, dans la plus intime Iglesia del Carmen, à quelques encablures du château. Mais las, parti depuis le matin de Suisse – où nous avions assisté la veille...


Jonas Kaufmann, Prince du château de Peralada (et de son festi...

Emmanuel Andrieu

La veille d’une Thaïs en version de concert réunissant à l’affiche Ermonela Jaho et Placido Domingo, c’est une autre légende du chant lyrique qui a fait l’honneur de sa présence au désormais très couru Festival Castell de Peralada – Jonas Kaufmann – quelques jours seulement après sa double apparition au Festival d'été de Munich dans La Walkyrie puis dans Parsifal (nos...


Ermonela Jaho et Placido Domingo électrisent le Festival de Pe...

Emmanuel Andrieu

C’est une offre lyrique toujours plus impressionante qu’offre le Festival Castell de Peralada, en Catalogne, avec des récitals et des opéras affichant les stars les plus en vue du monde opératique : Jonas Kaufmann, Javier Camarena, Josep Bros (pour ce qui est des récitals), mais aussi le Requiem de Verdi, une version scénique de La Flûte enchantée, Rinaldo ainsi que Acis et Galatée de Haendel (sous format concertant), et...