Chronique à la une

Filtrer

Toutes les chroniques

Le Théâtre des Champs-Élysées blotti de Brahms et Chausson ave...

Thibault Vicq

C’est la première fois que les « Concerts du dimanche matin » de Jeanine Roze Production éveillent les spectateurs du Théâtre des Champs-Élysées après un couvre-feu nocturne dans la capitale. Et Lucile Richardot, qui incarnait notamment la Nuit dans le féerique et baroque Ballet royal de la Nuit quelques jours plus tôt avenue Montaigne, nous ouvre les yeux avec fraîcheur dans les...


L’Orfeo de Monteverdi à l’Arsenal de Metz, trop peu de théâtre

Dominique Adrian

Les opéras en version de concert, voilà la solution ? Plus faciles à monter, concentrant l'attention du spectateur sur la musique, résolvant par le vide la question épineuse de la mise en scène, les versions de concert ont de nombreux partisans, a fortiori quand le contexte général n'incite pas aux contacts physiques que le théâtre demande. L'Orfeo de Monteverdi donné à l'Arsenal de Metz...


"Viva l'Opera !" avec Karine Deshayes et ses amis à l'Opéra de...

Emmanuel Andrieu

L’Opéra de Toulon Provence Méditerranée aurait dû initier la saison 20/21 avec ce mastodonte lyrique qu’est Semiramide. La crise sanitaire est passée par là, et les deux dates prévues ont été remplacées par un gala lyrique intitulé « Viva l’Opera ! », avec les artistes qui devaient se produire dans l’ouvrage de Gioacchino Rossini. L’Orchestre et les Chœurs de...


Une Dame de pique pas si « dégradée » à l'Opéra de Marseille

Emmanuel Andrieu

Suite à la crise sanitaire que nous connaissons, c’est sous un format concertant et avec une formation orchestrale particulièrement réduite que cette fameuse Dame de Pique de Tchaïkovski a vu le jour à l’Opéra de Marseille. La production est coproduite par la Région Sud et les quatre Opéras de cette même région (Avignon, Marseille, Nice et Toulon), et était initialement mise en scène par Olivier Py...


Le Ballet royal de la Nuit brille de mille feux au Théâtre des...

Thibault Vicq

En 1651, le jeune Louis XIV obtient la majorité royale du haut de ses 13 ans. Dans le contexte tourmenté de la Fronde parlementaire qui l’a obligé à quitter Paris avec sa mère, cette cérémonie remet les points sur les « i » et évite qu’un régent brigue le pouvoir que les cieux lui ont destiné. C’est le bon moment pour montrer l’étendue de son rayonnement. Début...


Les chroniqueurs d'Opéra Online