Espace chroniqueur

Thibault Vicq

S_avatar

Vicq

Thibault

Paris

Chroniqueur depuis le 17 mars 2017

Toutes ses chroniques . 137

Samstag aus Licht constelle la Philharmonie de Paris

Thibault Vicq

Après le marquant Donnerstag (Jeudi) à l’Opéra Comique en novembre dernier, le mirifique ensemble Le Balcon s’attèle au deuxième volet du cycle Licht de Stockhausen à la Cité de la musique, en clôture du Festival ManiFeste de l’Ircam. Samstag aus Licht est centré sur la figure de Lucifer, dans son oisiveté, son culte et sa représentation. Samedi (Samstag), journée de transition entre la...


Les Ombres ressuscitent Sémiramis de Destouches à l’Opéra Roya...

Thibault Vicq

L’histoire opératique d’André Cardinal Destouches commence à la cour de Versailles avec Issé, en 1697. Sérieux revirement pour le missionnaire au Siam puis combattant dans l’armée, enrichi des cours de composition d’André Campra à son retour en France ! Les succès se suivent mais ne se ressemblent pas, au Château comme à l’Académie royale de musique, dans lesquels il occupe...


Fidelio au Théâtre des Champs-Élysées : un mot de passe d’huma...

Thibault Vicq

En feuilletant les brochures de nombreuses salles de concerts et maisons d’opéra, la récurrence Beethoven n’est pas que l’effet du destin, mais la réalité du 250e anniversaire du compositeur. Et la saison a bel et bien commencé : en témoigne ce Fidelio aux reflets scandinaves, en version de concert au Théâtre des Champs-Élysées. Thomas Dausgaard © Thomas Grondahl À...


Une Dame blanche fondue à l’Opéra Comique

Thibault Vicq

François-Adrien Boieldieu n’aurait jamais pu vraiment imaginer que sa Dame blanche deviendrait le quatrième titre le plus joué dans l’histoire de l’Opéra Comique. Un librettiste prestigieux (Scribe), une adaptation de la première traduction française d’une œuvre de Walter Scott (l’inventeur du roman historique), et une ambiance écossaise redevenue hype depuis le début de la Restauration en France...


Comme un vague à l’âme pour Iphigénie en Tauride, à l’Opernhau...

Thibault Vicq

*** Iphigénie en Tauride, Opernhaus Zürich ; © Monika Rittershaus Si Iphigénie en Tauride célèbre les biceps intellectuels et artistiques de Gluck (plus d’infos sur le contexte de création dans notre dossier) – lui et Piccinni, suivis par d’indéfectibles soutiens très à cheval sur la prise de bec, ont eu le défi de composer chacun un opéra sur le même livret, mais Gluck est...