L'Opéra de Zürich signe une impressionnante saison 2022-2023

Xl_zurich_2022_2023

L’Opéra de Zürich vient à son tour d’annoncer sa saison 2022-2023, riche de nouvelles productions, de quelques raretés, mais aussi de prises de rôles et de reprises. Le point culminant de cette saison sera toutefois la poursuite de la nouvelle production du Ring des Nibelungen : après L'Or du Rhin la saison dernière viendront donc La Walkyrie et Siegfried, avant que Le Crépuscule des Dieux n’ouvre la saison 2023-2024 et clôt ce cycle.

Andreas Homoki poursuivra donc son travail dans ces nouvelles productions, accompagné par la baguette de Gianandrea Noseda. Ces productions seront par ailleurs l’occasion pour Camilla Nylund et Klaus Florian Vogt de faire leurs débuts dans les rôles de Brünnhilde et de Siegfried en septembre et en mars.

Autre nouvelle production (du moins à l'heure actuelle, puisqu'elle sera créée en juin prochain), Les Noces de Figaro imaginées par Jan Philipp Gloger qui permettront à Morgan Pearse d’apparaître en Figaro, tandis que le personnage de Cherubino sera interprété par Olivia Vermeulen et Lea Desandre, et celui de Susanna par Sandra Hamaoui. Le rare Barkouf d’Offenbach aura lui aussi droit à une nouvelle production signée par Max Hopp, déjà habitué de l’univers offenbachien. Le plateau comptera notamment Marcel Beekman, Andrew Owens, Brenda Rae et Rachael Wilson sous la direction musicale de Jérémie Rhorer.

Cette saison sera aussi l’occasion de découvrir enfin Alice im Wunderland de Pierangelo Valtinoni, un opéra pour enfants qui devait être initialement créé en 2020 et qui a été retardé à cause de la pandémie. Le public pourra également assister à Jakob Lenz, un opéra de chambre de Wolfgang Rihm avec Yannick Debus, ou encore le rare Eliogabalo de Cavalli avec Yuriy Mynenko dans le rôle-titre.

Après ces trois nouvelles productions qui s’enchaîneront en novembre et décembre, place sera faite à Roberto Devereux en février, sous les directions musicale et scénique d’Enrique Mazzola et David Alden. Face au héros interprété par Stephen Costello, Stéphanie d'Oustrac devrait être une Sara de taille aux côtés d’Inga Kalna (Elisabetta I) et Konstantin Shushakov (Duca di Nottingham).

Deux opéras français marqueront ensuite le mois d’avril. Tout d’abord, nous reverrons avec grand plaisir Sabine Devieilhe reprendre le rôle de Lakmé, qu’elle a déjà marqué de son empreinte, ici dans une version de concert dirigée par Alexander Joel. Elle aura à ses côtés notamment Edgardo Rocha (Gérald), Björn Bürger (Frédéric) et Philippe Sly (Nilakantha). Ensuite, Ted Huffman signera un nouveau Roméo et Juliette qui offrira à Benjamin Bernheim son premier Roméo face à la Juliette de Julie Fuchs, offrant au public un couple d’amants superlatif.

Pour clore le chapitre des nouvelles productions, citons enfin Serse mis en scène par Nina Russi, avec Siena Licht Miller, Lessons in Love and Violence mis en scène par Evgeny Titov avec Lauri Vasar et Jeanine De Bique, et Turandot imaginée par Sebastian Baumgarten que le public zurichois connait bien, avec Sondra Radvanovsky, Piotr Beczała et Rosa Feola.

C’est néanmoins par une reprise que débutera la saison lyrique ce 11 septembre 2022 : le Nabucco d’Andreas Homoki que nous avions vu à sa création en 2019. Cette fois-ci, Lucio Gallo tiendra le rôle-titre et Anna Pirozzi sera Abigaille. Moins d’une semaine plus tard, c’est un autre opéra de Verdi qui sera repris, Le Trouvère, imaginé par Adele Thomas dont nous rendions compte en octobre 2021 lors de sa création. Ici, le public pourra entendre Anja Harteros en Leonora. Le compositeur italien reviendra en décembre avec La Traviata de David Hermann. Nadezhda Pavlova interprètera le rôle-titre face à l’Alfredo et Frédéric Antoun et d’Omer Kobiljak ou encore au Giorgio Germont de George Petean.

L’opéra italien sera également fortement représenté par Puccini, avec La Bohème et Tosca données en décembre. La distribution réunie pour la seconde production devrait aisément trouver son public, entre Sondra Radvanovsky, Bryn Terfel, et Jonas Kaufmann (qui partagera le rôle de Mario Cavaradossi avec Yusif Eyvazov). N’oublions pas également les œuvres de Donizetti, avec le Don Pasquale mis en scène par Christof Loy ou Viva la mamma! signé ici par Mélanie Huber dans laquelle Ambrogio Maestri devrait offrir une très amusante performance en Mamma, aux côtés, entre autre, de Pietro Spagnoli en Procolo. Rossini ne sera pas non plus exclu avec La Cenerentola signée Cesare LieviCecilia Bartoli reprendra le rôle d’Angelina et Levy Sekgapane celui de Don Ramiro.

Du côté des œuvres françaises, outre celle déjà citées plus haut, nous pourrons compter sur Faust, servi par Saimir Pirgu, Anita Hartig et Roberto Tagliavini, Orphée et Eurydice dans la version française de Berlioz, avec Nadezhda Karyazina et Chiara Skerath, ou encore Les Pêcheurs de Perles, portés notamment par Javier Camarena et Ekaterina Bakanova.

Une saison ne serait pas complète sans Mozart. Nous retrouverons donc L’Enlèvement au sérail créé par David Hermann en 2016 ainsi que La Flûte enchantée par Tatjana Gürbaca avec la Reine de la Nuit de Jessica Pratt.

Parmi les autres productions proposées, citons enfin Salome, où Elena Stikhina reprendra le rôle-titre dans lequel elle avait tant brillé à la Scala en 2021, Eugène Onéguine, dont le rôle-titre sera tenu par Igor Golovatenko aux côtés de la Tatjana d’Anita Hartig et du Lenski de Benjamin Bernheim, ou encore Hexe Hillary geht in die Oper (un opéra pour enfants) et Der Freischütz qui clôturera la saison.

Difficile également de faire silence sur le superbe programme de récital que promet l'Opéra de Zürich lors de cette saison 2022-2023 : Olga Peretyatko, Mauro Peter, Juan Diego Flórez, Stéphanie d'Oustrac, Javier Camarena, Asmik Grigorian, Sabine Devieilhe, Aleksandra Kurzak et Roberto Alagna.

Une fois encore, l’Opéra de Zürich prévoit une saison mêlant les goûts et les genres, multipliant les reprises et les nouvelles productions, ainsi que les jeunes artistes à découvrir et d’autres qu’on ne présente plus. De quoi donner des envies d'escapades chez nos voisins suisses !

Tous les détails de la programmation sont disponibles sur le site officiel de l'Opéra.

Elodie Martinez

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading