Michel Franck présente la saison 2022-2023 du Théâtre des Champs-Elysées

Xl_tce_2022_2023

Aujourd’hui, le Théâtre des Champs-Elysées a dévoilé sa programmation 2022-2023, notamment via une vidéo de présentation de son directeur Michel Franck et la journaliste Judith Chaine. Après avoir rappelé que cette future saison sera la treizième de Michel Franck, et que le programme a été quelque peu modifié suite aux derniers événements en Ukraine (entraînant par exemple l’annulation des engagements avec Valery Gergiev bien que son nom apparaisse dans la brochure, de même que le Théâtre Stanislavski, mais aussi l’incertitude sur la venue du Ballet de l’Opéra de Kiev dont les musiciens et les danseurs ont été réquisitionnés dans la guerre russo-ukrainienne). Toutefois, cela ne devra pas empêcher de fêter le 150ème anniversaire de Rachmaninov.

Une fois ce rapide constat effectué, nous pouvons entrer dans le vif du sujet avec une saison qui comptera 183 levers de rideaux, la résidence de François-Xavier Roth et des Siècles (qui fêteront leurs 20 ans en 2023), cinq opéras (dont trois nouvelles productions, une reprise et un opéra participatif pour le jeune public), et pas moins de 22 opéras en concert et oratorios, 13 soirées lyriques, 27 concerts symphoniques, 26 récitals instrumentaux et concerts de musique de chambre, ou encore 22 concerts du dimanche matin…

Tout d’abord, les trois nouvelles productions d'opéra débuteront par La Périchole en novembre, sous la baguette de Marc Minkowski et mise en scène par Laurent Pelly – duo mythique ! – qui retrouvent un genre dans lequel ils brillent tout particulièrement. A leurs côtés, le plateau ne manque pas d’attraits avec une double distribution : Marianne Crebassa et Antoinette Dennefeld dans le rôle-titre, Alexandre Duhamel et Laurent Naouri en Viceroy, Stanislas de Barbeyrac en Piquillo, et bien d’autres. Puis en mars, Le Rossignol de Stravinsky se joindra aux Mamelles de Tirésias de Poulenc sous la direction de François-Xavier Roth, dans une mise en scène d’Olivier Py. Le public pourra y entendre notamment Sabine Devieilhe, Cyrille Dubois, Jean-Sébastien Bou ou encore Chantal Santon. Enfin, Eric Ruf imaginera en juin une nouvelle Bohème, qui s’inscrira dans un théâtre avec un échafaudage, et sera dirigée par Lorenzo Viotti. Elle réunira Selene Zanetti – qui a déjà interprété le rôle de Mimi à plusieurs reprises – et Pene Pati dans les rôles des amants. S’ajoutera à ces nouvelles productions la reprise de l’Orphée et Eurydice signé par Robert Carsen qui fera son retour dès la rentrée. Le plateau sera composé à cette occasion de Jakub Józef Orliński, Regula Mühlemann, et Elena Galitskaya. Enfin, l’opéra participatif de cette saison sera une Cenerentola, d’après l’œuvre de Rossini.

Parmi les 22 oratorios et opéras donnés en version de concert, il sera bien difficile de faire un choix tant les œuvres et les artistes réunis sont gages de très belles soirées à venir. Citons donc le nouveau projet du Palazzetto Bru Zane, Fausto de Louise Bertin, un opéra-comique créé en mars 1831, ou bien Grisélidis, féerie médiévale peu connue de Massenet, qui seront de belles découvertes pour le public. Le baroque français pourra aussi compter sur la Médée de Charpentier, avec Hervé Niquet, Véronique Gens, Cyrille Dubois, et Judith van Wanroij, ou Thésée avec Christophe Rousset, Mathias Vidal et Karine Deshayes, ou encore Iphigénie en Aulide avec Stéphanie d’Oustrac et Zoroastre avec Jodie Devos et Véronique Gens. Sabine Devieilhe reprendra le rôle-titre de Lakmé face notamment à Cyrille Dubois.

Le public devrait également passer de belles soirées avec Le Couronnement de Poppée, Orlando Furioso (sous la direction de Jean-Christophe Spinosi), Così fan tutte (avec Julia Lezhneva, Emoke Barath et Sandrine Piau), La Fille du régiment dans laquelle nous reverrons avec plaisir la pétillante Jodie Devos, Les Puritains portés notamment par Jessica Pratt et Gabriele Viviani, Le Vaisseau fantôme, etc.

Comme à son habitude, le Théâtre programme également des soirées de récitals qui verront défiler de grands artistes : Joyce DiDonato, Matthias Goerne, Julie Fuchs, Renée Fleming, Lawrence Brownlee et Michael Spyres, Philippe Jaroussky, Karine Deshayes, Natalie Dessay, ou encore Rolando Villazòn.

Cette saison 2022-2023 s’annonce donc toujours dans la lignée d’excellence et de rencontre de talents, jeunes ou déjà renommés, dans laquelle s’inscrit la maison parisienne depuis plusieurs décennies. Toutefois, cette belle annonce s’accompagne aussi d’un changement de direction. En effet, selon le communiqué transmis :

« Le mandat du Directeur général du Théâtre des Champs-Elysées, M. Michel Franck, arrive à échéance en août 2025. Le Directeur général n’ayant pas souhaité être candidat à son renouvellement, le conseil d’administration, présidé par M. Eric Lombard, a désigné un comité ad hoc en charge de sélectionner le futur Directeur ou la future Directrice du Théâtre des Champs-Elysées. »

D'ici là, la brochure et les détails de la programmation seront mis en ligne demain sur le site du Théâtre des Champs-Elysées à partir de 10h, et les abonnements seront possibles dès le lendemain, à 10h également.

Elodie Martinez

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading