Le Crépuscule des Dieux - Götterdämme...

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

Avec « Le Crépuscule des Dieux », Wagner clôt l’Anneau du Nibelung, cette longue histoire d’apocalypse, racontée tout au long des seize heures d’un grandiose « festival scénique ».
Prisonniers de leur destin, les héros de cette troisième journée, s’enfoncent vers la mort dans une sorte de chevauchée fantastique, où s’enchaînent, évènements tragiques et machinations diaboliques, vers l’implacable fin d’un monde, annoncée dès le début de la Tétralogie.

Prologue
L’action se déroule volontairement dans la société des hommes, au bord du Rhin quelques jours après l’union de Brünnhilde (soprano), la Walkyrie, et de  Siegfried (ténor), le guerrier.
Trois Nornes (alto, mezzo-soprano, soprano) tissent les fils de la destinée et s’inquiètent soudain de la rupture de l’écheveau du temps, sombre présage de la fin des Dieux.
Siegfried et Brünnhilde se séparent après s’être juré, une nouvelle fois fidélité. 

Acte 1

Siegfried arrive au château de Gutrune (soprano), de son frère Gunther ( baryton-basse) et de leur demi frère Hagen (basse), fils d’Albérich (baryton-basse), voleur dépossédé de l’or du Rhin.
Hagen, mû par l’obsession de conquérir l’anneau, ourdit un plan maléfique afin, qu’à l’aide d’un breuvage, Siegfried oublie Brünnhilde et épouse Gutrune, au moment où Gunther séduira et s’unira à la walkyrie.
Sous l’emprise du philtre, Siegfried prend l’apparence de Gunther, arrive au rocher de Brünnhilde et lui arrache, à son grand désespoir, l’anneau.

Acte 2

Dans le château de Gibischungen, Siegfried, qui a retrouvé son apparence est de retour; Brünhilde arrive ; elle découvre alors la trahison de Siegfried.  Hagen suggère dès lors à Gunther d’abattre Siegfried.

Acte 3

Siegfried batifole avec les filles du Rhin, tandis qu’Hagen fait halte avec sa chasse.
Siegfried raconte  ses exploits, et se souvient de son amour éperdu pour Brünnhilde.
Hagen tue alors Siegfried, puis Gunther afin de récupérer l’anneau.
Sur ces entrefaites, Brünnhilde se jette dans un bûcher qu’elle a fait édifié pour consumer la dépouille du héros. Les flammes dévorent le Walhalla, la demeure des Dieux, et les filles du Rhin entraînent Hagen au fond des flots, avant de récupérer in extrémis l’anneau du doigt de Brünnhilde. L’or du Rhin retourne finalement au Rhin. C’est le Crépuscule des Dieux avant que naisse l’aurore d’un nouveau cycle de vie.

Commentaires

Loading