Les nommés aux Victoires de la Musique Classique 2019 sont...

Xl_vic

Le début d'année marque généralement l'annonce de la liste des nommés aux Victoires de la Musique Classique, et 2019 ne fait pas exception. La cérémonie devrait se tenir le 13 février prochain à La Seine Musicale (vers Paris, à Boulogne-Billancourt) où aura également lieu pour la première fois le concert des Révélations ce vendredi 11 janvier – une première occasion pour le public d'entendre ces jeunes artistes. Côté présentation, on retrouvera cette année Leïla Kaddour, et en lieu et place de Frédéric Lodéon qui faisait ses adieux l'an passé au cours des 25 ans des Victoires, Judith Chaine, qu'on connait pour l'entendre à la radio sur France Musique où sera par ailleurs retransmise en direct la soirée, de même que sur Culturebox et France 3.

Dans la catégorie « Artiste Lyrique », nous retrouvons en effet trois interprètes dont l'actualité a été particulièrement riche cette année. Elsa Dreisig, d'abord, qui comme souvent passe de la catérogie « Révélation Lyrique » (qu'elle a remporté en 2015) à celle d'Artiste de l'année. Il faut dire que la jeune soprano s'est distinguée ces derniers mois, que ce soit par la sortie de son premier disque Miroir(s) ou encore sa participation à la très attendue production de Médée à Berlin, marquée par la prise de rôle saisissante de Sonya Yoncheva. Et elle interprétera par ailleurs ce mois-ci, toujours à Berln, Natascha dans la création mondiale de Violetter Schnee mise en scène par Claus Guth

Autre interprète nommé dans cette catégorie, Sandrine Piau qui, après avoir particulièrement marqué les esprits en Soeur Constance dans les Dialogues des Carmélites à la Monnaie en 2017, a signé deux disques cette année. Le premier, Chimère, sorti en avril dernier chez Alpha, enregistré aux côtés de la pianiste Susan Manoff, refermant « un triptyque explorant les terres infinies des rêves » à la suite d'Evocation et d'Après un rêve. Ce très bel enregistrement est d'ailleurs également nommé dans la catégorie « Enregistrement » des Victoires. Le second est sa participation à Paris-Madrid aux côtés de Liat Cohen, Charles Castronovo et Rolando Villazon. Elle est elle aussi attendue ce mois-ci, pour un récital au Théâtre des Champs-Elysées, avant de partir à Monte-Carlo afin d'interpréter Dalinda auprès de Cecilia Bartoli dans Ariodante.
Enfin, troisième nommé de la catégorie, Stéphane Degout a lui aussi brillé par et dans ses nombreux projets, dont le dernier en date est Hamlet à l'Opéra Comique (aux côtés notamment de Sabine Devieilhe nommée l'an passé). Il a également brillé dans la création mondiale de Lessons in love and violence à Londres, le nouvel opéra de George Benjamin, ou encore dans le Don Carlos donné à Lyon en mars-avril dernier. L'année 2019 s'annonce tout aussi prometteuse, avec pour commencer Les Troyens à l'Opéra de Paris ce mois-ci, oeuvre qu'il connaît pour avoir déjà interprété Chorèbe à Strasbourg en 2017 – cette version de concert réunissait un plateau impressionnant (Joyce DiDonato, Marie-Nicole Lemieux, Marianne Crebassa, Michael Spyres, Philippe Sly, Nicolas Courjal et bien d'autres sous la direction de John Nelson), nulle surprise donc que la soirée ait fait l'objet d'une captation chez Erato et que le coffret (que nous qualifions alors "d'anthologique") soit nommé dans la catégorie « Enregistrement ». Outre ce coffret et Chimère déjà évoqué, le troisième enregistrement nommé dans cette catégorie est celui des Pêcheurs de perles chez Pentatone avec Julie Fuchs, Cyrille Dubois, Florian Sempey ou encore Luc Bertin-Hugault, dirigés par Alexandre Bloch.

La catégorie « Révélation, Artiste lyrique », qui laisse régulièrement la part belle aux sopranos, réunit cette année un baryton-basse et deux mezzos : le jeune baryton-basse Guilhem Worms, qui appartenait à la distribution de « jeunes talents » du Barbier de Séville donné au Théâtre des Champs-Elysées en décembre 2017 et dont nous avons pu entendre la « voix superbement timbrée et de magnifiques graves » dans la création des Fées du Rhin à Tours, ainsi que dans la reprise d'Anna Bolena à Bordeaux en novembre dernier. À ses côtés, on retrouve les mezzo-sopranos Ambroisine Bré, déjà lauréate en 2017 du Concours international de Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger et dont nous avions pu apprécier la voix dans l'enregistrement d'Alceste sous la direction de Christophe Rousset ; et Eléonore Pancrazi, que nous avons également entendue dans le Barbier au Théâtre des Champs-Elysées, ou dans Katia Kabanova à Nancy où nous la qualifions alors de « fleur en début d’épanouissement ».

L'édition 2019 des Victoires de la Musique classique s'annonce donc d'un beau niveau et devrait réjouir auditeurs et téléspectateurs, amateurs de musiques classiques et d'art lyrique.

Liste complète des nommés :

Dans la catégorie Soliste instrumental :
- Nicholas Angelich, piano
- Bertrand Chamayou, piano
- Jean-Guihen Queyras, violoncelle

Dans la catégorie Artiste lyrique :
- Stéphane Degout, baryton
- Elsa Dreisig, soprano
- Sandrine Piau, soprano

Dans la catégorie Révélation, soliste instrumental :
- Théo Fouchenneret, piano
- Thibaut Garcia, guitare
- Alexandre Kantorow, piano

Dans la catégorie Révélation, artiste lyrique :
- Ambroisine Bré, mezzo-soprano
- Eléonore Pancrazi, mezzo-soprano
- Guilhem Worms, baryton-basse

Dans la catégorie Compositeur :
- Benjamin Attahir - Adh dhohr, pour serpent et orchestre (création / France)
- Guillaume Connesson - Les horizons perdus, pour violon et orchestre (création / Belgique)
- Jean-Frédéric Neuburger - Concerto pour piano (création / France)

Dans la catégorie Enregistrement :
- Berlioz - Les Troyens / Joyce DiDonato, Michael Spyres, Marie-Nicole Lemieux, Stéphane Degout, Nicolas Courjal, Marianne Crebassa, Stanislas de Barbeyrac, Cyrille Dubois, Choeur et Orchestre philharmonique de Strasbourg, direction : John Nelson / Erato - Warner Classics France
- Bizet - Les pêcheurs de perles / Julie Fuchs, Cyrille Dubois, Florian Sempey, Luc Bertin-Hugault, Les Cris de Paris, direction : Geoffroy Jourdain - Orchestre National de Lille, direction : Alexandre Bloch / PENTATONE
- Chimère - Loewe, Schumann, Debussy, Wolf, Gurney, Baksa, Poulenc, Barber, Previn / Sandrine Piau, Susan Manoff / Alpha Classics

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading