Opéras en streaming à (re)voir cette semaine du 20 juillet 2020

Xl_stre

Alors que l'été est à présent bien installé, que certaines maisons rouvrent progressivement (comme le Teatro Real avec sa Traviata), que les festivals "réinventés" se poursuivent et que d'autres se créent, les propositions d'oeuvres à (re)voir en streaming commencent naturellement à se faire plus rares, bien que les chaînes YouTube et autres plateformes telles qu'OperaVision et Arte Concert poursuivent leurs offres de retransmissions continues. Tour d'horizon de ce que l'on peut (re)voir cette semaine du 20 juillet...

***

Metropolitan Opera

Le 20 juillet, une jeune distribution redonne au Barbier de Séville toute sa vitalité dans la mise en scène de Bartlett Sher donnée à de multiples reprises sur cette scène depuis sa création en 2006, comme en 2014 lorsque nous l'avions vue. C'est justement cette reprise qui est présentée ce soir, sous la direction de Michele Mariotti, avec Christopher Maltman (Figaro), Isabel Leonard (Rosina), Maurizio Muraro (Bartolo) et Lawrence Brownlee (Almaviva).
Le 21 juillet, nous repartons du côté allemand avec la « magnifique production » de Tannhäuser créée par Otto Schenk et Günther Schneider-Siemssen captée en 1982 avec Richard Cassilly dans le rôle-titre, Eva Marton (Elisabeth) et Bernd Weikl (Wolfram).
Le 22 juillet, place au Macbeth signé par Adrian Noble en 2007, repris en 2014 avec Anna Netrebko qui y avait particulièrement brillé ou encore en 2019. C'est toutefois la version de 2008 qui est proposée ici, avec Željko Lučić et Maria Guleghina pour incarner le terrible couple, ou encore John Relyea en Banquo.
Le 23 juillet, Anna Netrebko et Roberto Alagna forment le couple mythique Roméo et Juliette dans l'oeuvre de Gounod sous le baguette de Plácido Domingo dans cette captation de 2007.
Le 24 juillet, le Met propose la mise en scène classique de Falstaff de Franco Zeffirelli enregistrée en 1992 avec Marilyn Horne, Mirella FreniBarbara Bonney ou encore Paul Plishka.
Le 25 juillet, la maison propose Le chevalier à la rose imaginé par Nathaniel Merrill. qui capture parfaitement le rococco étincelant de Vienne. Susan Graham y retrouve le rôle d'Octavian, Renée Fleming celui de la Maréchal, et Christine Schäfer celui de Sophie.
Le 26 juillet, la semaine se clôt avec La Fanciulla del West de la saison 2018-2019. La mise en scène de Giancarlo Del Monaco permet d'entendre l'intrépide Minnie d'Eva-Maria Westbroek, mais aussi le vindicatif Jack Rance de Željko Lučić et le mystérieux Dick Johnson de Jonas Kaufmann.

» L'ensemble de la programmation est disponible ici.

Royal Opera House

Jusqu'au 15 août, la maison londonienne propose d'écouter, grâce à la BBC Radio 3, La Bohème captée dans ses murs en 2017, lors d'une nouvelle production signée par Richard Jones. Lors de la soirée enregistrée, Nicole Car et Michael Fabiano forment les amants infortunés tandis que Mariusz Kwiecień est Marcello et Simona Mihai, Musetta.

Festival de Glyndebourne

• Après le Barbier de Séville la semaine dernière, le festival propose ce 26 juillet Falstaff, imaginé par Richard Jones en 2009, sous la direction de Vladimir Jurowski. Christopher Purves y tient le rôle-titre face au Dr Caius de Peter Hoare, la Nannetta d'Adriana Kučerová, l'Alice Ford de Dina Kuznetsova, ou encore la Mistress Quickly de Marie-Nicole Lemieux.

» L'ensemble de la programmation est disponible ici.

Opéra de Lausanne

La maison suisse propose toujours de replonger dans ses archives, mais seulement par le biais de quelques extraits de certaines de ses productions depuis 2005.

Arte Concert

Bien que le festival d'Aix-en-Provence ait clôturé son édition numérique la semaine dernière, il reste à l'honneur sur Arte Concert avec de nombreuses productions toujours en ligne, telles que :

• le Requiem de Mozart imaginé par Romeo Castellucci qui nous avait fortement marqué sous la direction de Raphaël Pichon
Pinocchio, capté en 2017, où nous l'avions vu avec notamment Stéphane Degout, Yann Beuron, Chloé Briot et Vincent le Texier
Pelléas et Mélisande, dans la production de 2016 de Katie Mitchell, avec Stéphane Degout et Barbara Hannigan
Rigoletto, imaginé par Robert Carsen en 2013, avec George Gagnidze dans le rôle-titre et Irina Lungu dans celui de Gilda
• la fameuse Elektra de Patrice Chéreau également captée en 2013 trois mois avant la disparition du metteur en scène, dans laquelle Evelyn Herlitzius tenait le rôle-titre et où nous pouvions déjà voir le talentueux Mikhail Petrenko en Orest sous la baguette d'Esa-Pekka Salonen
• la Tosca imaginée par Christophe Honoré l'année dernière, avec la superbe Angel Blue

» L'ensemble de la programmation est disponible ici.

OperaVision

Le 24 juillet, la plateforme met en ligne Le Barbier de Séville enregistré au Teatro de la Maestranza qui "ravive et redessine une mise en scène historique de 1997 (de José Luis Castro) à l'occasion du 200e anniversaire de la création de l'opéra". Davide Luciano y interprète Figaro, Marina Comparato est Rosina, tandis que Michele Angelini prête sa voix au Comte Almaviva, et Dmitry Ulyanov à Don Basilio.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading