Une saison 2020-21 « modifiée » à l'Opéra de Lyon

Xl_lyon

Suite à la crise sanitaire actuelle et aux incertitudes qu'elle engendre pour la rentrée prochaine, nombre de maisons lyriques  devront retravailler la programmation 2020-2021 initialement prévue. C’est justement le cas de l’Opéra de Lyon, dont l’annonce de saison coïncidait avec la fermeture des salles en mars, et qui doit à présent réajuster certaines des productions alors annoncées.

Tout d’abord, il faudra attendre le 15 juin prochain afin de connaître l’avenir des mois de septembre et octobre, ce qui engendre le report de la première production prévue à l’origine du 10 au 22 octobre, à savoir la nouvelle production du Coq d’or qui devait également être donnée cet été au festival d’Aix-en-Provence. La production sera donc finalement donnée en clôture de saison, du 23 mai au 4 juin, ce qui correspond peu ou prou aux dates prévues initialement pour la nouvelle production du Freischütz de Carl Maria von Weber dans la mise en scène de Dmitri Tcherniakov. Celle-ci a à présent disparu de la programmation, laissant envisager son report à une saison future – on imagine qu'une éventuelle reprise sera déterminée par la disponibilité des artistes.

À l’heure actuelle, c’est donc par la version de concert de Werther que la saison débutera à l’Auditorium le 20 novembre, avec une distribution inchangée, suivie comme convenu par Béatrice et Bénédict, non plus à partir du 12 mais du 14 décembre. D’autres dates n’apparaissent d'ailleurs plus par rapport à la brochure du dossier de presse originel, comme le 12 mars 2021 pour Le château de Barbe-Bleue et le 13 mars pour Ariane et Barbe-Bleue.

En avril, il semble bien qu’il ne faille finalement plus compter sur L’Heure espagnole imaginée par Grégoire Pont et James Bonas, même si L’Enfant et les sortilèges est de son côté maintenu, de même que La Lune et la reprise des Enfants du Levant qui nous avait enchantée en 2019. Nulle mention également de la comédie musicale The Music Man de Meredith Wilson qui devait être donnée au Théâtre de la Croix-Rousse en décembre. Toutefois, côté concert, si la soirée de gala du 3 novembre a disparu, nous nous réjouissons de voir que le récital de Sabine Devieilhe est toujours d'actualité le 29 novembre.

Au final, ce sont donc deux productions lyriques qui ont à ce jour dû être supprimées, ainsi que quelques premières dates et d'éventuels spectacles donnés hors du cadre lyrique. Reste à déterminer si les protocoles sanitaires permettront à terme une réouverture précoce, et si oui, comment la maison lyonnaise exploitera ces dates supplémentaires.

La programmation est en ligne sur le site de l'Opéra de Lyon. et il est encore possible de voir la vidéo de présentation de cette saison sur YouTube (voir ci-dessous).

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading