Les nommés aux prochaines Victoires de la Musique Classique sont annoncés

Xl_victoires-musique-classique-2017

Le grand rendez-vous annuel des amoureux de la musique classique est bientôt de retour : la 24ème édition des Victoires de la musique classique se tiendra au début du mois prochain et les organisateurs viennent d'annoncer la liste complète des nommés de cette nouvelle édition. Si l'événement est notable en ce sens qu'il contribue à démocratiser la musique classique et à faire connaitre les artistes au grand public (chaque année, la soirée est retransmise sur France 3 et France Musique), en consultant les noms retenus cette année, on ne peut que s’attendre à une très belle soirée de musique et de plaisirs immenses.

Mais tout d’abord, intéressons-nous aux « Révélations » de cette année et plus particulièrement à celle du registre lyrique. Nous avons le plaisir d’y retrouver la mezzo-soprano Léa Desandre entendue dans Zoroastre en juillet dernier à Montpellier sous la direction de Raphaël Pichon. Elle y interprétait alors une « Céphie pleine de tendresse et de douceur » (voir notre chronique). Autre nommée, autre mezzo-soprano, Catherine Trottmann que nous avions pris plaisir à entendre dans Le Turc en Italie à l’Opéra de Dijon en janvier 2016. Nous avions alors écrit qu’elle « conférait beaucoup de fraîcheur, mais aussi de précision, au rôle de Zaïda » (lire la chronique). Enfin, troisième et dernière nommée, la soprano Raquel Camarinha qui clôt ce trio entièrement féminin. Lorsque l’on se remémore la liste des lauréats du dernier Concours Bellini, l’on pourrait se demander si nous n’entrons pas dans une aire purement féminine.

Côté « Artiste lyrique » de l’année, c’est à nouveau un « no man land » puisque les trois nommées sont également des femmes, et quelles artistes ! L’année dernière nommée dans la catégorie « Révélation », la mezzo-soprano Marianne Crebassa (entendue dernièrement en récital Salle Gaveau, mais aussi formidable Cecilio dans Lucio Silla, superbe Dorabella dans Cosi fan tutte à Montpellier et Marseille, Enfant criant de vérité dans L’Enfant et les sortilèges, sans oublier ses autres performances tel que son Chérubin toujours adroitement réussi) est à nouveau dans la « compétition » dans cette catégorie. Tout comme dans la catégorie « Révélation », autre nommée, autre mezzo-soprano, à savoir Stéphanie d’Oustrac (voir notre interview et notre portrait) dont le talent n’est plus à démontrer, tant dans la technique vocale que dans un jeu scénique qui ne cesse de surprendre par sa qualité. Elle triomphait il n’y a pas si longtemps dans Les Contes d’Hoffmannà Paris, sans oublier son intense Aiglon à Marseille, son magnifique Sesto à l’OnR, l’admirable composition de sa Carmen à Glyndebourne (mais aussi à Lille), sa discrète et délicate Irène dans Theodora au TCE, et on pourrait encore multiplier les exemples. Enfin, la dernière des interprètes nommées n’est autre que la soprano Patricia Petibon (voir notre interview) qui poursuit actuellement sa tournée de récitals follement excentriques et dont la Lulu mise en scène par Olivier Py a marqué les esprits. Quelques années plus tard, les deux compères se sont retrouvés pour une Manon tout aussi mémorable. Son Alcina à Aix-en-Provence nous avait enchantés et nous l’avions retrouvée en mozartienne accomplie dans le rôle d’Aspasia dans Mitridate au TCE puis à Dijon. Un véritable dilemme donc que de devoir choisir entre ces trois formidables interprètes !

Bien que la date exacte ne soit pas encore communiquée, il ne fait aucun doute que cette 24ème cérémonie des Victoires de la Musique Classique qui se tiendra à l'Auditorium de Radio France à Paris promet d’être un rendez-vous à ne pas manquer. Parmi les artistes annoncés se trouvent Sonya Yoncheva, Marie-Nicole Lemieux, Philippe Jaroussky ou encore Julien Behr. Côté musiciens, nous retrouverons le jeune violoniste Daniel Lozakovitj, Nemanja Radulović, accompagné de Tijana Milošević, et de leur ensemble Double Sens, l’organiste Thomas Ospital, le mandoliniste Julien Martineau, le guitariste Thibault Cauvin, le contrebassiste Yann Dubost ainsi que Les Chanteurs d’Oiseaux, Jean Boucault et Johnny Rasse pour une séquence originale avec la pianiste Shani Diluka et la violoniste Geneviève Laurenceau. Le tout sera présenté par Leïla Kaddour-Boudadi et Frédéric Lodéon.

Liste complète des nommés :

Soliste instrumental

Lucas DEBARGUE, piano
Pascal GALLOIS, basson
Adam LALOUM, piano

Artiste lyrique

Marianne CREBASSA, mezzo-soprano
Stéphanie D’OUSTRAC, mezzo-soprano
Patricia PETIBON, soprano

Révélation, soliste instrumental

Guillaume BELLOM, piano
Adélaïde FERRIÈRE, percussions, marimba
Justin TAYLOR, clavecin

Révélation, artiste lyrique

Raquel CAMARINHA, soprano
Lea DESANDRE, mezzo-soprano
Catherine TROTTMANN, mezzo-soprano

Compositeur

Thierry ESCAICH – Cris, oratorio (création)
Bruno MANTOVANI – Quatuor à cordes n° 3 (création)
Martin MATALON – l’Ombre de Venceslao, opéra (création)

Enregistrement

Concertos contemporains – Renaud Capuçon – Erato
Dufourt – Burning Bright – Les Percussions de Strasbourg – Percussions de Strasbourg
Monteverdi – i7 peccati capitali – Cappella Mediterranea – Leonardo García Alarcón – Alpha

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading