Le Théâtre des Champs-Elysées sera « Passionnément Mozart » les 2 et 3 juin

Xl_pass_moz

Après Offenbach en 2016, Verdi en 2017, puis Rossini l’an passé, Radio Classique poursuit sa série annuelle de concerts estivaux au Théâtre des Champs-Elysées avec un nouveau concert les 2 et 3 juin prochains, cette année articulé autour de Mozart, « compositeur le plus emblématique et le plus populaire de l’histoire de la musique ».

Après une journée spéciale sur les ondes le 8 avril dernier consacrée au compositeur durant laquelle se sont enchaînés reportages, anecdotes, et même une « interview exclusive » du compositeur, Radio Classique propose donc de retrouver la musique de Mozart, « espiègle ou profonde, joyeuse ou mélancolique, festive ou bouleversante », véritable miroir des passions humaines. Durant ces deux soirées, Pierre Dumoussaud sera à la tête de l’Orchestre National d’Ile-de-France, fidèle au rendez-vous depuis la première édition, tandis que le plateau réunira des étoiles montantes, ou même déjà au firmament, de la scène lyrique : Angélique Boudeville dont « l’ample soprano dramatique a su conquérir l’ensemble des auditeurs » du Concours Voix Nouvelle 2018, lui permettant de remporter l’un des premiers prix du concours ainsi que le Prix du public (voir notre actualité). Elle nous avait également conquis lors du Concert de l’Académie de l’Opéra national de Paris et sa présence promet donc de beaux moments. Ambroisine Bré, elle aussi finaliste du concours Voix Nouvelle 2018, ne devrait pas démériter, tandis que la gent masculine sera représentée par le ténor Julien DranJean-Sébastien Bou, baryton français qu’on ne présente plus, ainsi que par le baryton-basse Nicolas Cavallier.

Les artistes proposeront de redécouvrir quelques-uns des plus grands chefs-d’œuvre mozartiens présentés par Olivier Bellamy et feront voyager le public à travers de belles pages musicales : la Petite Musique de nuit, le célèbre Requiem, le Concerto pour clarinette avec Pierre Génisson, mais aussi bien sûr des extraits d’opéras comme Les Noces de Figaro, l’Enlèvement au Sérail, Mitridate, Don Giovanni, la Clémence de Titus et Cosi fan tutte.

En mettant Mozart à l’honneur, gageons que ce nouveau concert conservera le caractère festif de ses prédécesseurs, que ce soit pour le public du Théâtre des Champs-Elysées ou pour les auditeurs de Radio Classique (sur laquelle la soirée du 3 juin sera retransmise en direct). 

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading