Mitridate, re di ponto - Mitridate, r...

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Wolfgang Amadeus Mozart
  • Librettiste :Amedeo Cigna-Santi
  • Année de création :1770
  • Lieu de création :Italie
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Italien
  • Maison d'opéra de la production originale :Teatro Regio Ducal Milano

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

En 1770, le jeune Mozart, âgé de 14 ans voyage en Italie avec son père Léopold. A la faveur d’une commande du Comte von Firmian, il se lance réellement dans la création d’œuvres lyriques et compose Mitridate, son premier opéra séria, sur un livret de Vittorio Cigna- Santi, inspiré de la tragédie éponyme de Racine. Malgré les contraintes, notamment les chanteurs qu’on lui impose, il ajuste au mieux son écriture à leurs capacités vocales, que ce soit dans l’expression de l’amour ou dans l’exposition des sentiments tragiques. Ainsi, il éblouit d’entrée le public et la critique, grâce à la combinaison harmonieuse de passages tendres et mélancoliques et d’airs vocalement étourdissants. A la faveur de ce succès immédiat il obtient une nouvelle commande pour Lucio Silla. Le manuscrit original a malheureusement disparût. Mais grâce à quelques copies ultérieures, Mitridate fut redécouvert et rejoué lors du Festival de Salzbourg en 1971.

Résumé

Au nord de la Turquie, Mitridate, le souverain du royaume antique du Pont, et ses deux fils Farnace et Sifare sont tous trois amoureux de la même princesse, Aspasia. Elle est promise à Mitridate qui part combattre Rome, mais elle aime secrètement Sifare, qui la chérie en retour. Farnace, l’aîné, choisit de trahir son père et s’allie avec l’ennemi romain. A l’issue du combat, Mitridate, qui va mourir, pardonne à Farnace qui s’est amendé, et bénit le mariage d’Aspasia avec Sipare.

Acte 1

Mitridate (ténor), le roi du Pont, est parti guerroyé contre Rome. Il laisse Aspasia (soprano), sa fiancée sous la protection de ses deux fils Sifare (soprano-castrato), le cadet et Farnace (alto-castrato), l’aîné. Mitridate est annoncé pour mort. Farnace déclare alors sa flamme à Aspasia qui le repousse et se réfugie auprès de Sifare qu’elle aime. Une double rivalité s’instaure alors entre les deux frères, amoureuse et politique, Farnace ayant décidé de s’allier à Rome pour usurper le trône de son père. Arbate (soprano-castrato), le conseiller du roi, annonce le retour inopiné de Mitridate. Vaincu par Pompée, il rentre, accompagné d’Ismène, la fille du roi de Parthes qu’il destine à Fernace pour sceller une nouvelle alliance. Il révèle à son conseiller, qu’il a lui même ourdi la rumeur de sa mort pour mettre ses fils à l’épreuve. Arbate lui rapporte la fidélité de Sifare et la traitrise de Farnace qui complote avec Rome et à l’intention d’épouser Aspasia. Mitridate jure alors de se venger.

Acte 2

La jalousie de Mitridate redouble quand Aspasia hésite à l’épouser et qu’Ismene lui avoue que Farnace l’a repoussée. Restés seuls un instant, Sifare et Aspasia se déclare leur amour mutuel. Cette dernière est cependant déchirée entre son devoir et son inclination. Le roi convoque ses fils et leur annonce son départ pour la guerre. Farnace tente de l’en dissuader. Mitridate est alors convaincu de sa trahison. Pour se défendre, Farnace fait reporter les soupçons sur son frère. Le roi, tend alors un piège à sa fiancée et simule une rupture ; il lui demande ensuite de choisir entre ses fils. Sans hésiter elle avoue son amour pour le cadet. Furieux, le roi jure qu’ils mourront ensemble. 

Acte 3

Face au roi, Ismène, qui a pardonné à Farnace, prend la défense d’Aspasia. Mitridate offre à sa promise d’épargner Sipare si elle lui jure fidélité. Mais elle refuse. Le débarquement des troupes romaines oblige le roi à partir combattre. Pendant son absence Aspasia décide de s’empoisonner mais Sifare l’en empêche, et part rejoindre son père. Farnace, torturé par le remord, abandonne ses ambitions. Libéré, il court incendier la flotte romaine. Mitridate, blessé à mort, lui pardonne et confie Aspasia à Sifare. Les deux frères combattront Rome ensemble. 

Commentaires

Loading