Les portes du Met rouvriront en décembre, en attendant une saison remaniée

Xl_canceled-performances-1600x685

Fermé depuis mars dernier, le Metropolitan avait déjà dû renoncer à sa fin de saison 2019-2020. Malheureusement, la maison new-yorkaise vient d’annoncer qu’elle se voyait également contrainte de renoncer à son début de saison 2020-2021, laissant ses portes closes jusqu’à la fin de l’année. Une décision qui rappelle l’hypothèse émise par Stéphane Lissner concernant l’Opéra de Paris.

Dans le message transmis sur son site internet, la maison explique que « sur la base des informations actuelles concernant la crise sanitaire, nous avons pris la décision difficile d'annuler les premiers mois de la saison 2020-2021 ». La direction annonce également qu’elle souhaite ouvrir sa saison et accueillir le public le 31 décembre par un gala spécial « dont les détails seront partagés à une date ultérieure ».

Cette décision impacte par ailleurs plusieurs des productions prévues, à commencer par Die Zauberflöte et Don Giovanni qui devaient être proposés dans des nouvelles productions respectivement signées par Simon McBurney et Ivo van Hove. Finalement, elles seront remplacées par les reprises des productions de Julie Taymor (donnée plusieurs fois dans ces murs) et Michael Grandage (également donnée plusieurs fois in loco), plus aisées à mettre en oeuvre. Quant aux autres nouvelles productions d’Aida – qui devait permettre d’entendre notamment Anna Netrebko dans le rôle-titre ou Anita Rachvelishvili dans celui d’Amneris – et de The Fiery Angel mis en scène par Barrie Kosky, elles sont d’ores et déjà annoncées non plus pour la rentrée, mais reprogrammées pour les saisons suivantes. La maison lyrique a cependant pu sauver la nouvelle production de Dead Man Walking signée par Ivo van Hove en avril, et dirigée par Yannick Nézet-Séguin. Celui-ci dirigera au final un total de 26 représentations au cours de la saison remaniée, dont Don Giovanni, Die Frau ohne Schatten et Roméo et Juliette.

Le Metropolitan avait par ailleurs pris la décision d’un mois de fermeture, ce qui permettait de rallonger la saison, mais cette décision est elle aussi remaniée et l’opéra ouvrira donc en février, proposant des représentations de La Bohème, où nous entendrons notamment Angel Blue et Joseph Calleja, Carmen avec Varduhi Abrahamyan dans le rôle-titre tandis que Roberto Alagna et Russell Thomas se partageront le rôle de Don José face à la Micaela de Susanna Phillips, sans oublier La Traviata, avec Dmytro Popov et Stephen Costello en Alfredo.

La calendrier se trouvant chamboulé, l’opéra annonce que la reprise de Lulu de Berg, qui devait initialement débuter le 5 mars, a été annulée et sera remplacée par des dates supplémentaires d’Il Barbiere di Siviglia. Brenda Rae, initialement prévue dans le rôle-titre de Lulu, fera donc ses débuts au Met en Rosina en compagnie du Figaro d’Adam Plachetka.

Si les productions sont touchées, il en va de même pour les habitudes du public local puisque l’opéra annonce un lever de rideau avancé à 19h, et un raccourcissement de la reprise de Giulio Cesare qui passe de quatre heures et demie avec deux entractes à trois heures et demie avec une seule entracte.

Enfin, la saison remaniée comptera finalement sept représentations en direct dans les salles de cinéma (Die ZauberflöteRoméo et JulietteDon Giovanni, Dead Man WalkingDie Frau ohne Schatten, Nabucco et Il Pirata), tandis que les trois transmissions HD prévues pour l’automne seront remplacées par des reprises de productions des mêmes titres : Aida, Le Trouvère et Fidelio.

Plus d’informations sont disponibles sur le site officiel du Metropolitan Opera.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading