La Royal Opera House de Londres détaille sa saison printemps / été de réouverture

Xl_royaloperahouse_3098106b

Après des mois de fermeture, la Royal Opera House de Londres prépare sa réouverture au public, notamment marquée par une Clemenza di Tito en figure de proue de cette reprise lyrique. La maison londonienne ne s’arrête pas là et dévoile maintenant l’ensemble de sa saison printemps / été, ponctuée de plusieurs rendez-vous alléchants.

Si La Clemenza est bien la première production donnée en présentiel – dans le respect de normes sanitaires strictes –, elle n’est en réalité pas la première production de cette « demi-saison » qui débute dès ce soir en streaming, avec le Fidelio capté en 2020 dans la mise en scène imaginée alors par Tobias Kratzer, et sous la baguette d’Antonio Pappano. Le rôle de Florestan incombait alors à David Butt Philip tandis que Lise Davidsen endossait celui de Leonore dans cette atmosphère baignée par la sombre réalité du règne de la Terreur pendant la Révolution française, mêlée aux conflits de l’ère moderne afin d’éclairer le message inspirant d’une humanité commune. La vidéo est disponible gratuitement jusqu’au 26 juillet.

Arrivera ensuite du 17 au 23 mai La Clemenza di Tito de réouverture, dans la mise en scène de Richard Jones. Sous la direction musicale de Mark Wigglesworth, Edgaras Montvidas tiendra le rôle-titre face à la Vitellia de Nicole Chevalier, au Sesto d’Emily d’Angelo, à l’Annio d’Angela Brower et à la Servilia de Christina Gansch. Le mois suivant, ce sera au tour d’un grand classique de reprendre ses droits sur la scène de l’Opéra londonien puisque le public pourra assister à La Bohème dans la mise en scène à nouveau de Richard Jones, créée in loco en 2017 (nous en rendions compte en anglais), déjà reprise en 2020. Sous la baguette d’Evelino Pidò, une double distribution permettra d’apprécier cette œuvre emblématique. Anna Princeva et Simona Mihai se partageront le rôle de Mimi, rôle que la seconde connaît déjà bien pour l’avoir tenu lors de la reprise en 2020, et pour avoir même remplacé Sonya Yoncheva le soir de la Première. Joshua Guerrero et Ramè Lahaj seront tour à tour Rodolfo, et Boris Pinkhasovich et Yuriy Yurchuk, Marcello.

Dernier opéra annoncé, Don Giovanni viendra clore la saison du 5 au 18 juillet dans la mise en scène de Kasper Holten, déjà donnée à de multiples reprises, comme en 2015 lorsque nous l’avions vue, ou plus récemment en 2019. Confiée à la baguette du chef Constantin Trinks, la production sera défendue par une double distribution avec tout d’abord Erwin Schrott, grand habitué du rôle-titre, de même que Christopher Maltman qui a déjà participé à la production en 2015. Gerald Finley et Paolo Bordogna seront Leporello, Vanessa Goikoetxea et Adela Zaharia, Donna Anna, tandis que Frédéric Antoun tiendra seul le rôle de Don Ottavio et Nicole Chevalier celui de Donna Elvira.

A côté de ces grands opéras, notons que du 18 mai au 10 juin, la maison londonienne invite à une nouvelle expérience, assez unique, sous le nom de Current, Rising. Il s’agit d’une expérience d'opéra en hyper-réalité de 15 minutes, combinant la réalité virtuelle avec un ensemble multisensoriel, alliant une scénographie historique à une technologie de pointe. Il invite le public à entrer dans un monde virtuel immersif et atmosphérique, et à vivre un voyage onirique porté musicalement par un poème mis en musique. Une autre façon de placer le public au centre de la représentation. Inspiré par la libération d'Ariel à la fin de The Tempest de Shakespeare, Current, Rising emmènera quatre personnes à la fois dans son univers magique, traversant les paysages de la nuit, du crépuscule à l'aube, explorant des idées d'isolement, de connexion et « réimagination collective ». La musique est signée par Samantha Fernando, le livret par Melanie Wilson, et la voix qui portera le tout sera celle d’Anna Dennis.

Enfin, n’oublions pas la date du 17 juillet qui marquera le spectacle d’été des Jette Parker Young Artists, et permettra au public de découvrir – peut-être – certaines des grandes voix de demain, puisque les jeunes artistes talentueux de la maison interpréteront des airs et des extraits de certains des plus grands opéras. Andrés Presno interprètera le rôle-titre dans des extraits de Don Carlo, et les autres jeunes artistes de cette année se retrouveront pour l'acte I, scène II de Falstaff. Michael Papadopoulos dirigera la mezzo-soprano Stephanie Wake-Edwards ainsi que le ténor Filipe Manu dans un duo de Lucrezia Borgia. De leur côté, Alexandra Lowe et Egor Zhuravskii deviendront les amoureux toujours passionnés de la scène des balcons de Roméo et Juliette.

La réouverture de la Royal Opera House sera donc un grand événement que les amateurs du lyrique attendent, non seulement pour les retrouvailles scéniques qu'elle implique, mais aussi pour ces productions qui promettent de beaux moments, enfin partagés dans une salle.

Plus d'informations sont disponibles sur le site officiel de la ROH.

Elodie Martinez

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading