Lucrèce Borgia - Lucrezia Borgia

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Gaetano Donizetti
  • Librettiste :Felice Romani
  • Année de création :1833
  • Lieu de création :Italie
  • Nombre d'acte :2
  • Langue originale :Italien
  • Maison d'opéra de la production originale :Teatro alla Scala di Milano.

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2

En près de trente ans, entre 1818 et 1848, Donizetti composa soixante quatorze opéras, dont Lucrezia Borgia, alors qu’il était âgé de trente-six ans.
Bien qu’elle ne fasse pas partie des ouvrages de Donizetti les plus couramment programmés, ce drame romantique si sombre n’en demeure pas moins d’une force éclatante tant son rôle-titre demande de virtuosité dans la voix et de puissance tragique dans l’interprétation.
D’ailleurs, Montserrat Caballe, éblouissante et magnifique bel cantiste fit ses débuts aux Etats Unis dans le rôle si exigeant et mélodramatique de Lucrezia.

Résumé
Empoisonneuse célèbre et beauté diabolique, Lucrèce Borgia, pensant une fois encore supprimer ses ennemis, empoisonnera son fils illégitime, seul homme à trouver grâce à ses yeux. Inconsolable, elle le suivra dans la mort.

Prologue
A Venise dans un palais, Lucrèce Borgia (soprano), masquée, reconnaît dans le jeune homme assoupi qu’elle admire, Gennaro (ténor), son fils illégitime, qu’elle abandonna enfant. Il se réveille et s’éprend d’elle. Maffio Orsini (contralto), l’un de ses amis, arrive sur ces entrefaites et lui révèle la noirceur de cette femme, séductrice et empoisonneuse de tant d’hommes. Eclairé, Gennaro, se détourne alors plein de haine.

Acte 1

Le duc Alfonso (baryton), quatrième mari de Lucrèce est jaloux de Gennaro, qu’il prend pour un rival. Alors que ce dernier outrage le nom des Borgia, il l’arrête. Lucrèce condamne à mort le responsable du délit,  avant de découvrir l’auteur du forfait ; elle supplie en vain son époux de le gracier.  Alfonso verse alors pour Gennaro le vin empoisonné des Borgia, mais Lucrèce, restée seule avec son fils, lui administre l’antidote et lui ordonne de fuir.

Acte 2

Le lendemain, lors d’un banquet,  Lucrèce a empoisonné le vin que tous ses ennemis réunis viennent de boire, sans savoir que Gennaro est parmi eux. Se rendant compte de sa méprise, elle lui avoue être sa mère et lui propose l’antidote, qu’il refuse, préférant mourir avec ses compagnons. Désespérée, elle boit la coupe empoisonnée et s’effondre.

Commentaires

Loading