Un Don Giovanni sans Nadine Sierra aux Chorégies d'Orange

Xl_sierra_orange

Malgré son très beau Guillaume Tell, les Chorégies d'Orange jouent décidément bien de malchance : après l'annulation du récital d'Anna Netrebko et Yusif Eyvazov, c'est à présent au tour de sa seconde production opératique, Don Giovanni (en coproduction avec le Festival de Macerata) d'être touchée par un désistement.

En effet, Nadine Sierra qui était prévue dans le rôle de Donna Anna vient d'annoncer qu'elle devait finalement renoncer à sa participation, apparemment pour des raisons de santé. Elle sera remplacée par la soprano roumaine Cristina Pasaroiu que nous avons entendue dans les Huguenots en 2016, « dessinant une Valentine émouvante, avec des ressources dans le timbre et la technique qui forcent l'admiration », également une Musetta sans faute dans La Bohème à Avignon en 2015.

Le reste de la distribution reste inchangé et le public aura le plaisir d'entendre Erwin Schrott dans le rôle-titre, lui qui s'impose déjà comme un habitué des Chorégies d'Orange après son Mefistofele au Théâtre antique l'an passé. Il reprendra cette année le rôle de l'éternel séducteur, léger ou profond selon la vision du metteur en scène, et lui prêtera sa voix puissante. Un rôle qu'il connaît pour l'avoir déjà tenu, comme à Monte-Carlo en 2015, Don Giovanni alors « aussi beau qu'odieux, d'une sensualité lascive et animale, facétieux et désinvolte », ou bien à Paris la même année où il nous avait laissé une impression plus mitigée. Stanislas de Barbeyrac reprendra pour sa part le rôle d'Ottavio qu'il vient justement de tenir à l'Opéra de Paris, tandis que Karine Deshayes sera Donna Elvira dans cette mise en scène signée Davide Livermore.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading