Le Gala d'Anna Netrebko et Yusif Eyvazov aux Chorégies d'Orange est annulé

Xl_anna-netrebko-yusif-eyvazov-choregies-orange-annulation_copyright-vladimir-shirokov

Parallèlement aux productions de Guillaume Tell et de Don Giovanni, ou encore du récital de Ramon Vargas, l’édition 2019 des Chorégies d’Orange intégrait notamment à son programme une soirée de Gala le samedi 20 juillet prochain, réunissant Anna Netrebko et Yusif Eyvazov, aux côtés de Daniela Barcellona et Christopher Maltman. Par un communiqué sibyllin, le festival annonce l’annulation de la soirée.
Le groupe Idili Céleste qui produisait la soirée se dit « contraint d’annuler le gala (...) », « en raison de circonstances indépendantes de (sa) volonté ». De son côté, l’administration des Chorégies d’Orange en prend acte, indique la « regretter » et « espère pouvoir recevoir les artistes dans d’autres circonstances ».

Les producteurs, comme les Chorégies d’Orange, ne livrent aucun détail sur ce qui motive cette annulation « indépendante de leur volonté » qui surprend au regard des délais (seulement quelques jours avant la soirée) et qui ne semble pas liée à la santé vocale des principaux interprètes puisque Anna Netrebko et Yusif Eyvazov enthousiasment actuellement le public des Arènes de Vérone dans Le Trouvère dans la mise en scène emblématique de Franco Zeffirelli (on en rend compte, en allemand) et qu’on attend le couple à la fin du mois au Festival de Salzbourg dans une version de concert d’Adriana Lecouvreur.

Qu’elles en soient les raisons, cette annulation est assurément un coup dur pour les Chorégies d’Orange dont on sait la santé financière précaire depuis plusieurs années – l’année dernière, la manifestation avait accumulé un déficit d'exploitation d’un million et demi d’euros et était en cessation de paiement, avant qu’une Société Publique Locale ne soit créée conjointement par la Région Paca, le conseil départemental du Vaucluse et la mairie d'Orange, pour assurer la pérennité du festival. Pour autant, les Chorégies se financent à hauteur de 80% grâce à la billetterie et les places déjà vendues pour le gala du 20 juillet devront être remboursées – compte tenu des très courts délais, les organisateurs ne sont pas en mesure de proposer une soirée de remplacement, dont il aurait fallu commercialiser les places en quelques jours. On imagine aisément que le contretemps pourrait obérer les efforts de redressement initiés par Jean-Louis Grinda, notamment grâce à un renouvellement et une diversification de la programmation des Chorégies.

En attendant de mieux appréhender l’avenir des Chorégies, les amateurs d’Anna Netrebko et Yusif Eyvazov se consoleront peut-être en notant que ce samedi 20 juillet à 22h20, France 5 diffusera... Le Trouvère mis en scène par Franco Zeffirelli et capté aux arènes de Vérone.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading