Nabucco finalement sans Leo Nucci à Lyon, Paris et Vichy

Xl_nucci_remplac_

L'Opéra de Lyon et le Théâtre des Champs-Elysées ont l'habitude de coproduire un concert donné dans les deux salles chaque novembre. Cette année, l'Opéra de Vichy accueille également cette coproduction annuelle qui s'ouvre ce soir à l'Auditorium de Lyon et qui met à l'honneur Nabucco, s'inscrivant ainsi dans un cycle Verdi entamé l'an passé avec Attila (lire notre chronique) et qui se clôturera en novembre 2019 par Ernani. Ce concert était particulièrement attendu, non seulement pour la direction du jeune chef Daniele Rustioni ou encore l'Abigaille d'Anna Pirozzi (entendue dans ce rôle à Monte-Carlo en 2016), mais aussi pour la tête d'affiche de la soirée, Leo Nucci

Malheureusement, le baryton italien, 76 ans, se voit contraint d'annuler sa participation pour l'ensemble des représentations à Lyon (5 et 7 novembre), Paris (9 novembre) et Vichy (11 novembre) pour des raisons de santé, ce qui n'est pas sans rappeler le désistement de dernière minute déjà annoncé l'an passé pour Attila (Dmitry Ulyanov ayant alors dû céder la place à Erwin Schrott en novembre). Le baryton italien sera remplacé par Amartuvshin Enkhbat, l'un des lauréats d'Operalia 2012. Né en 1986 à Sukhbaatar en Mongolie, il est nommé par son pays « artiste d'honneur » à 24 ans et est soliste principal de l’Opéra d’État d’Oulan-Bator. Il a récemment interprété le rôle du Comte Monterone dans Rigoletto à Valence, Vérone et Gênes, Amonasro dans Aïda à l'Opéra de Krasnoïarsk, La Force du Destin à Tel Aviv, Simon Boccanegra à Naples et Le Trouvère à Padoue. Quant au rôle de Nabucco, il le connaît déjà pour l'avoir interprété à Naples et Vérone cet l'été, ou encore à Novara (en Italie) en février 2018.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading