Dmitri Tcherniakov au Collège de France : Chemins d'une mise en scène

Xl_dmitri-tcherniakov-college-france

L’opéra est évidemment un art complet : un spectacle vivant alliant musique et théâtre. Dans le cadre d’un partenariat, le Collège de France et l’Opéra de Paris le réaffirment et l’explicitent à l’occasion d’un cycle de cinq conférences. Il débutait en avril dernier, le chef d’orchestre Philippe Jordan partageait alors sa lecture de la musique de Don Giovanni dans le cadre d’une master class ; il continuait en juin avec le directeur de l’Opéra de Paris Stéphane Lissner qui évoquait les enjeux qui s’imposent à la scène d’un opéra national dans une conférence demandant « Pourquoi l'opéra aujourd'hui ? » ; et le cycle se poursuivra ce jeudi 8 novembre à partir de 18h30, cette fois avec le metteur en scène russe Dmitri Tcherniakov, dans une conférence intitulée « Chemins d’une mise en scène » sur la dimension théâtrale de l’opéra.

Dmitri Tcherniakov n’est évidemment pas un inconnu du public parisien, qui a notamment déjà pu voir ses mises en scène d'abord de Macbeth en 2009, puis du diptyque Iolanta / Casse-Noisette en 2016 (une double production enthousiasmante avec Sonya Yoncheva), ou d'une Fille de neige très onirique avec Aïda Garifullina l’année dernière, en attendant de le retrouver en janvier prochain à la mise en scène de la nouvelle production, très attendue, des Troyens à l'Opéra de Paris.
On pourra être curieux d’en apprendre davantage sur le processus créatif du metteur en scène russe, qu’on sait toujours très prompt à « donner du sens » aux grandes œuvres lyrique, quitte parfois à prendre quelques libertés avec leur livret.

Sa conférence « Chemins d’une mise en scène » se tiendra donc le jeudi 8 novembre prochain à partir de 18h30, pendant une heure à l’Amphithéâtre Marguerite de Navarre du Collège de France. L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading