Découvrez les nommés des Victoires de la Musique Classique 2018

Xl_voctores

Bientôt se déroulera ce qui est probablement l’un des événements annuels parmi les plus populaires chez les amateurs de musiques classiques, les Victoires de la Musique Classique qui fêteront cette année leur 25ème édition et qui se dérouleront à la Grange au Lac, proche d'Evian Les Bains (Haute-Savoie). Comme chaque année, l’événement sera diffusé en direct sur France 3 et sur France Musique, permettant ainsi au plus grand nombre, connaisseur ou néophyte, de savourer la musique. Le duo de présentateur de l’édition précédente est par ailleurs renouvelé, et nous retrouverons donc Frédéric Lodéon et Leïla Kaddour.

Dans la catégorie « Artiste lyrique », nous retrouvons deux noms dont l’actualité est effectivement très florissante. D'abord Sabine Devieilhe qui reprenait son rôle de la Reine de la Nuit en septembre dernier à Londres, marquant ainsi ses débuts au Covent Garden, mais dont l’année 2017 a également été marquée par d’autres débuts : ceux à la Scala de Milan, dans le rôle de Blonde dans L’Enlèvement au Sérail, ou encore dans La Fille du Régiment à Zurich en décembre où elle endossait pour la première fois le rôle de Marie avant de le reprendre à Vienne actuellement. Elle reprenait également cette année son rôle emblématique de Lakmé à Marseille, toujours aussi exceptionnelle (lire notre chronique), et a par ailleurs sorti un troisième album, Mirages, pour lequel elle est également nommée dans la catégorie « Enregistrement » (aux côtés notamment de François-Xavier Roth qui est nommé non seulement pour Mirages, mais aussi pour Daphnis et Chloé chez harmonia mundi). La soprano française n’en est pas à ses premières Victoires puisqu’elle a déjà remporté les prix de Révélation lyrique en 2013 puis celui d’artiste lyrique en 2015, sans oublier la nomination de son album The Weber sisters l’année suivante.
Autre interprète nommé dans cette catégorie, le baryton Ludovic Tézier qui triomphait en mars à Monte-Carlo dans Simon Boccanegra, une version de concert qui marquait sa prise de rôle (lire notre chronique) et pour laquelle nous avons eu la chance de le rencontrer. Son Rodrigo dans Don Carlos à l’Opéra Bastille en octobre et novembre derniers nous avait également bouleversé et l’on regrette encore le rendez-vous manqué avec son premier Iago qui aurait dû être à Londres aux côtés de l’Otello de Jonas Kaufmann l’été dernier (lire notre actualité à ce sujet). Le nom du troisième nommé peut quant à lui en étonner certains, puisqu’il s’agit de François Le Roux, autre baryton au talent exceptionnel, mais dont l’actualité immédiate parait moins dense et se résume manifestement à son rôle du professeur Higgins dans My fair Lady, dont l’interprétation fut des plus remarquables (lire notre chronique), en attendant d'interpréter des mélodies de Debussy et Dutilleux dans le cadre d'un concert de musique de chambre à Chatellerault, le 11 février prochain. 

La catégorie « Révélation, Artiste lyrique » ne laisse, pour sa part, pas de place à la gente masculine, de même que l’an passé. Concourent ainsi deux sopranos et une mezzo-soprano. La première est Chloé Briot que nous avons notamment pu voir dans Pinocchio au festival d’Aix-en-Provence cet été (lire notre chronique). Un rôle qu’elle a repris à Bruxelles, et qu’elle reprendra également à Bordeaux en mai prochain. La deuxième est Marie Perbost, autre soprano dont le nom est peut-être moins connu des lecteurs. Cette dernière est passionnée par le répertoire du Lied et de la mélodie et se produit notamment aux côtés de la pianiste Joséphine Ambroselli avec qui elle a déjà remporté le Grand Prix du Concours International Nadia et Lili Boulanger en 2015, le Concours International « Les Saisons de la Voix » de Gordes en 2014 ou encore le prix spécial des « Amis du Lied » au Concours International de Lied de Enschede (Pays-Bas) en 2013. Elle se produit également à l’opéra et a déjà été récompensée lors du Concours d’Opéra Grand Avignon par le prix du Centre Français de Promotion Lyrique, et elle est Révélation Lyrique de l’ADAMI 2016. Enfin, la troisième et dernière nommée est Eva Zaïcik que nous avons notamment pu entendre dans La Flûte enchantée post-apocalyptique à Limoges (également donnée à Dijon). Elle fut par ailleurs Caliste dans Les Amants magnifiques à Avignon en février 2017.

Pour les catégories « Révélations » (Artiste lyrique ou bien Soliste instrumental), le public est invité à voter afin d’élire l’artiste de son choix du 26 janvier au 16 février. Durant cette période, afin de pouvoir se faire une meilleure idée des qualités de chaque participants (ou simplement pour le plaisir !), France Musique diffusera un concert des solistes instrumentaux le 29 janvier, puis celui des artistes lyriques le 30 janvier à 16h. La liste complète des interprètes invités à se produire sur la scène de la Grange au Lac lors de  la cérémonie reste pour l’heure encore inconnue.

Liste complète des nommés

Soliste instrumental :

Gautier CAPUCON, violoncelle
Lucas DEBARGUE, piano
Victor JULIEN-LAFERRIERE, violoncelle

Artiste lyrique :

Sabine DEVIEILHE, soprano
François LE ROUX, baryton
Ludovic TEZIER, baryton

Compositeur :

Karol BEFFA - Le bateau ivre, pour orchestre symphonique (création)
Bernard CAVANNA - Geek Bagatelle, pour choeur de smartphones et orchestre (création)
Tristan MURAIL - Sogni, ombre et fumi, pour quatuor à cordes (création)

Enregistrement :

Mirages, airs d’opéra et mélodies - Sabine Devieilhe, Alexandre Tharaud, Les Siècles, direction François-Xavier Roth – Erato
Ravel, Daphnis et Chloé - Ensemble Aedes, Les Siècles, direction François-Xavier Roth – harmonia mundi
Schumann - Intégrale Live de l’œuvre pour piano seul - Dana Ciocarlie – La Dolce Volta

Révélation, Artiste lyrique :

Chloé BRIOT, soprano
Marie PERBOST, soprano
Eva ZAICIK, mezzo-soprano

Révélation, Soliste instrumental :

Sélim MAZARI, piano
Bruno PHILIPPE, violoncelle
Nicolas RAMEZ, cor

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading