Au tour d'Angers Nantes Opéra de dévoiler sa saison 2022-2023

Xl_angers_nantes_2022_2023

C’est au tour d’Angers Nantes Opéra de dévoiler sa saison 2022-2023, composée notamment de six opéras, entre classiques et œuvres moins connues, offrant ainsi un panel assez large pour que chacun y trouve son compte.

La saison débute par une création mondiale : L’Annonce faite à Marie, composée par Philippe Leroux qui signera là son premier opéra et dans lequel il donnera « vie à ce que Claudel appelait un « opéra de parole », dialogue entre drame et poésie, entre son et signifiant, entre voix et souffle ». L'opéra est inspiré de l’œuvre de Paul Claudel, et la metteure en scène Célie Pauthe et le compositeur ont tenu à convoquer sur scène le dramaturge, tantôt en recréant sa voix, tantôt en replongeant le drame dans son Tardenois natal. Le rôle de l’héroïne reviendra à Raphaële Kennedy, face notamment à Marc Scoffoni et à Charles Rice.

Alcina sera ensuite proposée en version concertante sous la baguette de Christophe Rousset à la tête des Talens Lyriques, avec un plateau réunissant Karina Gauvin (Alcina), Rachel Redmond (Morgana), Maite Beaumont (Ruggiero), Teresa Iervolino (Bradamante), Nick Pritchard (Oronte) et John Chest (Melisso).

En mars, place à Zaïde, singspiel inachevé de Mozart, privé notamment d’ouverture et de dénouement, dont s’empareront la metteure en scène Louise Vignaud, l’autrice Alison Cosson, le compositeur Robin Melchior et le chef Nicolas Simon. Kseniia Proshina interprètera le rôle-titre et Kaëlig Boché celui de Gomatz. Peu de temps après, l’Opéra proposera la Luisa Miller signée par Guy Montavon, créée ce mois-ci au Theater Erfurt avec qui la maison est en coproduction. Marta Torbidoni sera Luisa, tandis que Lucie Roche sera Federica et Federico Longhi, Miller.

En mai, l’Opéra proposera La Vieille Maison de Marcel Landowski, un « conte musical envoûtant créée à Nantes en 1988. Il s’agit d’une « œuvre féerique, qui convoque l’enfance dans toute sa fantaisie et ses peurs, mais une œuvre résolument optimiste aussi, qui témoigne de sa foi pour la force de l’innocence ». La mise en scène sera signée Eric Chevalier, et la direction musicale sera confiée aux mains de Rémi Durupt. La distribution réunira Théo Imart, Dima Bawab, Marc Labonnette et Eric Vignau.

Enfin, L’Elixir d’amour clôturera la saison dans la mise en scène de David Lescot et sous la direction de Chloé Dufresne. La production pourra compter sur une double distribution pour les rôles de Nemorino et d’Adina, partagés d’une part entre Giulio Pelligra et Mathias Vidal, et d’autre part entre Maria Grazia Schiavo (déjà entendue dans ce rôle en 2015 à Liège) et Perrine Madoeuf. Ils seront rejoints par Marc Scoffoni (Belcore), Giorgio Caoduro (Dulcamara) et Marie-Bénédicte Souquet (Gianetta).

La danse et les concerts s’inviteront pour compléter la saison, pour le plus grand bonheur du public. Parmi ces rendez-vous, citons par exemple Le retour à la vie de Berlioz avec Sahy Ratia, Philippe-Nicolas Martin et Marc Scoffoni, ou encore Heureux qui comme Ulysse avec Camille Fritsch, Olivier Coiffet, Hugues Primard et Marc Busnel.

Plus d’informations sont disponibles sur le site officiel d’Angers Nantes Opéra.

Elodie Martinez

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading