Théatre de l'Archevêché - Théâtre de ...

Informations Description Calendrier
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

Description

« Tout jeune, j'ai été frappé par la qualité et l'originalité exceptionnelles de l'exploitation du théâtre lyrique à Aix-en-Provence. Gabriel Dusserget avait su réunir des équipes jeunes, étrangères au star-system, des artistes qui voulaient bien s'interroger sur la musique qu'ils avaient à interpréter, des chefs d'orchestre plus soucieux de trouver des réponses aux questions que leur posait la partition que de faire la démonstration de leur savoir-faire. » Louis Erlo, directeur artistique du Festival d'Aix-en-Provence à l’époque du quarantième anniversaire du Festival, son cofondateur et premier directeur artistique Gabriel Dussurget.

Ce dernier créa en 1948 avec Roger Bigonnet les rencontres lyriques et musicales d'Aix-en-Provence. Les premiers essais eurent lieu dans la cour de l'ancien archevêché, sur des chaises de jardin pour le public et des tréteaux de bois pour les artistes ; au programme Mozart avec le grand Hans Rosbaud au pupitre. Les quatre années qui suivirent furent encore consacrées aux opéras de Mozart, dans des décors coulissants de Cassandre pour Don Giovanni, dans un décor de Balthus pour Cosi fan tutte, dans un décor d'André Derain pour L'Enlèvement au sérail. Comment ne pas en rêver ! Privilégiant la vision des peintres comme moteur de la mise en scène, Dussurget s'inscrivait d'emblée dans la tradition inspirée de Diaghilev. Sa politique artistique en matière musicale fut également, dès le départ, déterminante pour la réussite de ces Rencontres.

Non seulement la curiosité primait, relativement aux musiques et aux interprètes, mais la mission était aussi de révéler de jeunes artistes, dans des encadrements de haut niveau (formations ou chefs d'orchestres prestigieux). Après ses débuts mozartiens à un moment où peu de gens - hormis à Salzburg - s'intéressaient à Mozart, le Festival élargit considérablement son répertoire: Giulini vint diriger Le Barbier de Séville de Rossini, puis furent redécouverts deux opéras de Monteverdi, Orfeo et Le Couronnement de Poppée, et Rameau, pour l'œuvre de qui le public s'enthousiasma. Après une période creuse, le Festival a pris un nouvel essor à la fin des années soixante-dix, contribuant ainsi, pour une part, à un regain général de l'intérêt pour l'art lyrique. Si Bernard Lefort fit appel à de jeunes talents du chant, comme la Hongroise Sylvia Sass qui fut une révélation dans le rôle de la Traviata, et remit en scène des œuvres oubliées, il engagea aussi de grandes vedettes et l'on se rappelle encore un inoubliable et fascinant Sémiramis, chanté par Montserrat Caballé et Marilyn Horne, en 1979, un Tancrède somptueux avec Marilyn Horne et Katia Ricciarelli en 1981...

Une politique de mécénat bien compris (Seita et Erato) et de nombreuses coproductions, en particulier avec les Opéras de Genève et de Lyon, ont permis aux organisateurs de présenter régulièrement de nouvelles productions. Nommé directeur artistique du festival en 1982, Louis Erlo a mis l'accent sur le choix des œuvres plutôt que sur celui des interprètes. Les orchestres d'instruments anciens ont fait leur apparition, et des œuvres rares de Mozart (Mitridate et La Finta Giardiniera), de Rameau (Les Boréades ou Hippolyte et Aricie), de Campra (Tancrède) trouvent une place justifiée dans les programmes. Les metteurs en scène sont très présents et jouent un rôle prépondérant dans la vie lyrique aixoise : un Enlèvement au sérail de Georges Lavaudan, un Chevalier à la Rose de Tobias Richter, un Orfeo du cinéaste Claude Goretta et un Ariane à Naxos, de Göran Järvefelt, qui fut l'élève de Ingmar Bergman, sans parler des spectacles signés J.-P. Vincent, Gildas Baudet, Pierre Strosser, etc.

Mais les chefs d'orchestre sont aussi soigneusement choisis, suivant les partitions et les chanteurs qu'ils doivent guider. Ainsi, les difficultés rencontrées par les chanteurs dans Le Chevalier à la Rose seront-elles plus facies à pallier « sous la maîtrise de Semyon Bychkov ».

Qu'on se trouve au Théâtre de l'Archevêché (c'est-à-dire dans cette cour qui a été aménagée avec quelque 1 600 places et dotée, en 1986-1987, d'une véritable scène moderne), que l'on écoute un concert symphonique ou de chambre, ou peut-être un récital, à la cathédrale de Saint-Sauveur ou dans l'une des multiples autres cours d'hôtels particuliers aixois, véritables joyaux, l'enchantement et l'admiration attendent le public. Contrairement à Salzbourg, avec lequel Aix est souvent comparé, la liberté, la surprise, la simplicité sont souvent de mise. Et la grâce d'Aix-en -Provence consiste aussi en cela.

En 1998 et jusqu’en 2006, Stéphane Lissner prend la tête du Festival. La même année, le Théâtre de l’Archevêché est entièrement rénové et le Festival voit de nouvelles créations par de nombreuses commandes passées aux compositeurs Maresz, Eötvös, Sarhan parmi tant d’autres. On verra aussi les jeunes talents  mis à l’honneur par la création de l’Académie Européenne de Musique.

En 2011, comme le dit Bernard Foccroulle, directeur général, l’heure est à la diversité : « Si La Clemenza di Tito est par excellence un opéra classique, nourri de la double tradition de l’opera seria et des Lumières, La Traviata explore avec un réalisme inédit - qui explique le scandale de la première - la vie tragique d’une demi-mondaine aux franges de la bonne société. Le caractère élégiaque de la pastorale règne sur Acis and Galatea, à mille lieues de l’ironie mordante dont font preuve Gogol et Chostakovitch dans Le Nez. Les personnages étranges et insaisissables de Joël Pommerat trouvent pour la première fois une expression chantée dans la partition d’Oscar Bianchi. »

Calendrier

Dates
Productions
Horaires

16 juillet 2018

22:00

17 juillet 2018

18 juillet 2018

20 juillet 2018

23 juillet 2018

22:00

22:00

22:00

22:00

01 juillet 2019

20:00

01 juillet 2019

20:00

03 juillet 2019

20:00

14 juillet 2018

11 juillet 2018

09 juillet 2018

06 juillet 2018

04 juillet 2018

22:00

22:00

22:00

22:00

22:00

13 juillet 2018

12 juillet 2018

10 juillet 2018

07 juillet 2018

22:00

22:00

22:00

22:00

21 juillet 2017

19 juillet 2017

17 juillet 2017

15 juillet 2017

13 juillet 2017

10 juillet 2017

08 juillet 2017

06 juillet 2017

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

18 juillet 2017

14 juillet 2017

11 juillet 2017

07 juillet 2017

05 juillet 2017

22:00

22:00

22:00

22:00

22:00

19 juillet 2016

17 juillet 2016

15 juillet 2016

13 juillet 2016

11 juillet 2016

08 juillet 2016

05 juillet 2016

02 juillet 2016

30 juin 2016

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

14 juillet 2016

12 juillet 2016

09 juillet 2016

06 juillet 2016

04 juillet 2016

01 juillet 2016

22:00

22:00

22:00

22:00

22:00

22:00

21 juillet 2015

17 juillet 2015

13 juillet 2015

11 juillet 2015

08 juillet 2015

06 juillet 2015

03 juillet 2015

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

20 juillet 2015

18 juillet 2015

16 juillet 2015

12 juillet 2015

10 juillet 2015

07 juillet 2015

04 juillet 2015

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

22 juillet 2014

19 juillet 2014

13 juillet 2014

11 juillet 2014

09 juillet 2014

07 juillet 2014

04 juillet 2014

04 juillet 2014

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

18 juillet 2014

16 juillet 2014

12 juillet 2014

10 juillet 2014

05 juillet 2014

03 juillet 2014

21:00

21:00

21:00

21:00

21:00

21:00

18 juillet 2014

20:00

26 juillet 2013

24 juillet 2013

21 juillet 2013

19 juillet 2013

16 juillet 2013

14 juillet 2013

12 juillet 2013

09 juillet 2013

06 juillet 2013

04 juillet 2013

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

22:00

21:30

21:30

21:30

21:30

23 juillet 2013

20 juillet 2013

18 juillet 2013

15 juillet 2013

13 juillet 2013

10 juillet 2013

08 juillet 2013

05 juillet 2013

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

27 juillet 2012

25 juillet 2012

23 juillet 2012

17 juillet 2012

14 juillet 2012

12 juillet 2012

10 juillet 2012

07 juillet 2012

05 juillet 2012

21:30

21:30

21:30

21:30

22:00

21:30

21:30

21:30

21:30

19 juillet 2012

16 juillet 2012

13 juillet 2012

11 juillet 2012

09 juillet 2012

06 juillet 2012

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

21:30

24 juillet 2011

22 juillet 2011

20 juillet 2011

18 juillet 2011

16 juillet 2011

14 juillet 2011

12 juillet 2011

09 juillet 2011

08 juillet 2011

06 juillet 2011

00:00

00:00

00:00

00:00

00:00

00:00

00:00

00:00

00:00

00:00

Commentaires

Loading