Une saison 2018-2019 pleine d'étoiles à l'Opéra de Bordeaux

Xl_bordeaux

L’Opéra de Bordeaux annonçait récemment sa prochaine saison, et le moins que l’on puisse dire, c’est que la maison bordelaise gâte son public ! Outre les six opéras qu’elle proposera, dont « Die Walküre absente de Bordeaux depuis des décennies » (comme le rappelle Marc Minkowski dans le programme), elle sera le lieu de rendez-vous de certains des plus grands noms de la scène lyrique mondiale : Jonas Kaufmann, Renée Fleming, Bryn Terfel, Natalie Dessay, Florian Sempey, Julie Fuchs, Nadine Sierra ou encore Daniel Barenboim.

La saison s’ouvrira en octobre avec une nouvelle production de La Périchole sous la baguette du directeur, Marc Minkowski, et mise en scène par Romain Gilbert. La brillante Aude Extremo tiendra le rôle-titre aux côtés du Piquillo de Stanislas de Barbeyrac, du Don Pedro de Marc Mauillon (qui nous avait enchanté à l’Opéra Comique en mai dernier dans Alcione) mais aussi avec Julie Pasturaud en Berginella et Frasquinella. Une véritable ouverture de saison en fanfare.

Le mois suivant, Marina Rebeka sera Anna Bolena dans la mise en scène de Marie-Louise Bischofberger qui reprendra ainsi son travail créée ici-même en 2014 et auquel nous avions alors assisté. Ekaterina Semenchuk et Michèle Losier se partageront quant à elles le rôle de Giovanna Seymour. Après Donizetti, ce sera au tour de Rossini d’être mis à l’honneur avec son Barbier de Séville mis en scène par Laurent Pelly que nous avons pu voir à Marseille en février dernier. Florian Sempey y reprendra le rôle de Figaro, cette fois-ci partagé avec Anas Séguin. Almaviva sera pour sa part doublement interprétée par Levy Strauss Sekgapane et Elgan Llŷr Thomas (qui reprendra ainsi le rôle qu’il tenait dans cette même production au Théâtre des Champs-Elysées), et Rosina par Miriam Albano et Adèle Charvet. Deux noms sont également indiqués pour la direction : Marc Minkowski d’une part, et Marc Leroy-Calatayud d’autre part.

Le directeur de la maison dirigera également la nouvelle production de Manon dans la mise en scène signée par Olivier Py, créée à Genève en 2016 avec Patricia Petibon. Ici, c’est Nadine Sierra qui tiendra le rôle-titre (remplacée par Amina Edris le 7 avril), Benjamin Bernheim et Thomas Bettinger seront le Chevalier des Grieux face au Lescaut d’Alexandre Duhamel. En mai, Miranda (que nous avions vu à l’Opéra Comique en septembre dernier) sera reprise sous la baguette de Raphaël Pichon. Nous retrouverons globalement la distribution d’origine avec Kate Lindsey, Katherine Watson et Marc Mauillon. Toutefois, c’est Rupert Charlesworth qui tiendra le rôle de Ferdinand et non Allan Clayton.

Enfin, une nouvelle production de La Walkyrie clôturera la saison sous la direction de Paul Daniel et mise en scène par Julia Burbach. Parmi les noms qui assureront la distribution, nous pourrons compter sur Evgeny Nikitin dans le rôle de Wotan, Ingela Brimberg dans celui de Brünnhilde, Štefan Kocán dans celui de Hunding ou encore Aude Extremo que nous verrons ici en Fricka.

En plus de ces productions pleine de promesses, l’Opéra de Bordeaux propose une série de récitals qui, sans aucun doute, saura ravir son public. Jonas Kaufmann ouvrira le bal dès le 18 septembre avec Strauss, Liszt, Mahler et Wolf. Le 6 novembre, ce sera au tour de Michael Spyres autour de Berlioz, Rossini, Lehár, Strauss ou Hahn, puis Nadine Sierra profitera de sa présence cette saison pour un récital, accompagnée ici par l’Orchestre de l’Opéra de Limoges avant de laisser la place à Julie Fuchs. En février, Renée Fleming prendra la relève, suivie par Bryn Terfel, Florian Sempey, puis Natalie Dessay accompagnée de son ami de longue date Philippe Cassard qui clôtureront la saison de récital le 13 juin.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading