Les Chorégies d'Orange n'auront pas d'édition 2020

Xl_fond-web

Ainsi que nous l'évoquions récemment suite à l'allocution du président de la République lundi dernier, l'avenir des grands festivals d'été est incertain du fait des mesures sanitaires visant à endiguer la pandémie de Covid-19. C'est donc sans grande surprise, mais non sans une réelle déception, que l'on apprend aujourd'hui l'annulation de l'édition 2020 des Chorégies d'Orange. Les restrictions sanitaires envisagées ne permettent pas la bonne tenue de ce rendez-vous annuel, qui est le plus ancien rendez-vous lyrique français.

Les Chorégies d'Orange devaient se tenir cette année du 19 juin au 1er août. Jean-Louis Grinda, l'actuel directeur artistique du festival, a dû prendre la décision difficile d'annuler l'édition de cet été, en accord avec les autorités locales. Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Société Publique Locale des Chorégies d’Orange, a par ailleurs annoncé aujourd'hui :

« La décision d’annuler les Chorégies d’Orange s’inscrit dans la continuité des annulations de nombreuses manifestations culturelles, partout en France et en Europe. En tant que président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et président de Régions de France, je réunirai très prochainement, en présence de Christian Estrosi, président délégué de la région, les responsables des principaux festivals du Sud. Nous évoquerons avec chacun d’eux leur situation particulière et nous confirmerons le maintien par la région des subventions votées à toutes les structures culturelles ainsi que la mise en place d’un fonds exceptionnel de cinq millions d’euros pour la culture. »

On imagine bien sûr l'immense déception de l'équipe encadrante et du public, d'autant plus que cet été 2020 devait être marqué par le grand retour de Roberto Alagna après quatre ans d'absence. Il devait interprété Samson face à la Dalila que l'on imaginait déjà superbe de Marie-Nicole Lemieux dans une mise en scène signée par le maître des lieux. Le communiqué officiel assure par ailleurs que « la crise sanitaire et le respect de la sécurité de tous, même après le 15 juillet, sont évidemment à l’origine de cette annulation. Elle suit d’une année la célébration des 150 ans des Chorégies qui avait rappelé à tous combien ce Festival est essentiel à la vie artistique de notre pays. Nul doute que cette parenthèse nécessaire mais malheureuse sera suivie d’une très belle édition l’an prochain pour laquelle rendez-vous est d’ores et déjà donné ».

Comme pour les cas précédents, les spectateurs ayant déjà acheté leurs places peuvent en demander le remboursement, ou reporter leur achat pour la prochaine édition. 

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading