Staatsoper.TV : retransmissions en direct de Munich

Xl_staattv1

Pour cette saison 2015/2016, la Bayerische Staatsoper de Munich présentait pour la quatrième année consécutive quelques-unes de ses principales productions d’opéras dans le cadre de retransmissions en direct depuis sa plateforme de streaming vidéo, la STAATSOPER.TV – on a notamment pu suivre Ariane à Naxos, Mefistofele, The Fiery Angel ou encore Le Corsaire (ballet) au cours de ces derniers mois.
Si les retransmissions d’opéra, en ligne ou au cinéma, font parfois débat (elles videraient les salles et certains artistes goûtent peu les captations), la Bayerische Staatsoper de Munich revendique néanmoins plus d’un million de visiteurs issus 55 pays différents sur sa plateforme de diffusion gratuite, permettant à la fois à l’établissement d’étendre son offre culturelle et surtout de s’ouvrir à de nouveaux publics – et son offre s’étoffe aussi techniquement, puisque depuis cette saison, les opéras sont retransmis en Full HD pour pouvoir profiter du moindre détail, alors qu’une option permet au spectateur « virtuel » d’adapter la qualité du flux vidéo en fonction du débit de sa connexion Internet.

Parmi les plus-values significatives proposées par la Bayerische Staatsoper, outre la disponibilité de sous-titres en allemand ou en anglais, la plateforme est aussi l’occasion de faire acte de pédagogie : chaque œuvre est préalablement introduite par le directeur général Nikolaus Bachler (ou par le directeur des ballets Ivan Liška selon le spectacle), afin de donner les clés de compréhension nécessaires au spectateur. L’entracte est également l’occasion de découvrir les coulisses de chaque production.

En clôture de la saison, ce sont deux nouvelles productions qui sont proposées dans les prochains jours.
D’abord la nouvelle production des Indes galantes de Rameau (signée du metteur en scène et chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui), avec entre autres Anna Prohaska, Goran Jurić et François Lis, programmée ce 24 juillet prochain à 18h, heure de Paris.
La seconde, et non des moindres, donne l’occasion de (re)voir la mise en scène des Maîtres-Chanteurs, résolument moderne, de David Bösch (unanimement saluée par la critique et dont nous dressions le compte-rendu il y a quelques semaines), avec Wolfgang Koch et Jonas Kaufmann (pour une prise de rôle de Walter) sous la baguette de Kirill Petrenko. Cette retransmission débute le dimanche 31 juillet à 17h, heure de Paris.

Plus d'informations sont disponibles sur la page officielle de STAATSOPER.TV, sur le site de la Bayerische Staatsoper.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading