Michael Spyres contraint de renoncer au Barbier de Séville des Chorégies d'Orange

Xl_spyres-ioan-hotea-choregies-orange

Chaque année, en plus de ses récitals ou ballets, les Chorégies d’Orange proposent deux productions lyriques. Au début du mois, le festival s’ouvrait avec un Mefistofele dont on saluait les qualités et les 31 juillet et 4 août prochains, il se poursuivra avec le Barbier de Séville, dans une mise en scène d’Adriano Sinivia.
Toutefois, il arrive qu'un imprévu vienne modifier la distribution initialement prévue, comme ce fut le cas l'an passé lorsque Sondra Radvanovsky avait été contrainte de renoncer au rôle-titre d'Aida, remplacée alors par Elena O'Connor (lire notre actualité d'alors). Cette année, le ténor américain Michael Spyres, très sollicité (et très applaudi) ces dernières semaines que ce soit dans La Nonne Sanglante à l’Opéra-Comique ou dans La Favorite au Liceu de Barcelone, devait interpréter le rôle du Comte Almaviva les 31 juillet et 4 août prochains. Las, l’organisation des Chorégies d’Orange annonce la défection du chanteur, souffrant d’une laryngite.

En lieu et place de Michael Spyres, les spectateurs du Théâtre antique pourront entendre le jeune ténor roumain Ioan Hotea qu’on avait notamment découvert dans le cadre du concours Operalia de Placido Domingo, qu’il remportait en 2015 (aux côtés de la soprano Lise Davidsen qui suscite également l’enthousiasme actuellement). Si Ioan Hotea est sans doute un peu moins connu que Michael Spyres, il n’en maîtrise pas moins le rôle du Comte Almaviva, pour l’avoir notamment chanté à Vienne en septembre dernier.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading