L'Opéra Comique annule son Fantasio de décembre

Xl_fan

Si l'Opéra Comique est parvenu à sauver sa production d'Hippolyte et Aricie grâce à sa diffusion de demain, il semblerait que son Fantasio qui devait marquer la fin d'année n'aura pas cette chance.

Prévue du 14 au 23 décembre, il s'agissait de la reprise de la production de Fantasio qui avait initialement été donnée pour la réouverture de la salle en 2017, mais au Théâtre du Châtelet (à cause de retard de travaux). La production a depuis fait notamment halte à Genève la même année, ou encore à Montpellier en 2018-2019, avec respectivement Katija Dragojevic et Rihab Chaieb dans le rôle-titre, prenant ainsi la suite de Marianne Crebassa.

Cette reprise était donc particulièrement attendue d'autant plus que plusieurs noms de la distribution originelle étaient à nouveau réunis, et que Jodie Devos devait interpréter la princesse Elsbeth, laissant présager de délicieux moments. La mezzo-soprano française Marianne Crebassa – que l'on ne se lasse pas d'entendre – allait retrouver le costume et les grelots de ce faux fou du roi dans la mise en scène poétique de Thomas Jolly, qui aurait enfin rejoint les murs et la scène pour lesquels elle était initialement prévue. Malheureusement, il semblerait que les mesures sanitaires actuelles ne permettent pas de maintenir la production : la scène est parfois occupée par plusieurs chanteurs, de nombreux musiciens et techniciens sont nécessaires, et les distanciations physiques ne peuvent donc pas être respectées. 

De plus, une captation de la production a déjà eu lieu (rendant une simple rediffusion moins intéressante pour le public), et le directeur de l'établissement, Olivier Mantei, se refuse à proposer une version « au rabais » de la production, préférant imaginer une autre forme, un projet artistique repensé et non « rabaissé », une « autre aventure ». Avec l'ensemble des artistes, y compris Thomas Jolly, il est ainsi prévu d'imaginer un nouveau spectacle, certainement autour de Fantasio, avec une possible diffusion en janvier en fonction de la forme qu'il prendra. L'affaire est donc à suivre...

Les autres projets, comme le rarissime Titon et l'Aurore, sont pour l'instant toujours d'actualité. Le directeur de l'Opéra Comique a même indiqué que la maison avait réussi à faire venir le metteur en scène Basil Twist à Paris, et qu'il était donc déjà présent afin de travailler sur la production. 

© Pierre Grosbois

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading