La Monnaie annule Carmen

Xl_theatre-de-la-monnaie

Après avoir réussi à maintenir le cap malgré la réduction des jauges, la décision de fermeture des salles de spectacles puis la suspension de celle-ci, le Théâtre royal de la Monnaie est finalement victime de la pandémie et se voit contraint d’annuler « avec grand regret » la production de Carmen prévue du 23 janvier au 13 février.

Selon le communiqué, la maison belge avait « entretenu l’espoir de pouvoir jouer une partie de la série de représentations de Carmen devant plus de 200 spectateurs. Entre-temps, il est apparu que le prochain comité de consultation a été reporté à une date ultérieure. C’est à cette occasion que devait être discutée la feuille de route qui était en cours de négociation avec le secteur et le gouvernement. Pour cette raison, mais aussi en raison de l’explosion du nombre de contaminations et des prévisions pour les semaines à venir, tout espoir d’une augmentation de la jauge de spectateurs au sein des théâtres a complètement disparu. Jouer les douze représentations prévues de Carmen pour seulement 200 personnes engendrerait une perte financière de 900.000€. De plus, le fait que nous ne puissions vendre que 2 400 tickets au lieu des 13 800 prévus n'aurait pas suffi pour répondre aux attentes du public. »

Cette production signée Dmitri Tcherniakovque nous avions vue à Aix-en-Provence en 2017 – était effectivement très attendue : Stéphanie d’Oustrac devait y retrouver le rôle de Carmen (déjà tenu lors de la création de la production) et le partager avec Eve-Maud Hubeaux. De même, Elsa Dreisig devait remettre le costume de Micaela, en alternance avec Anne-Catherine Gillet. Michael Fabiano était lui aussi annoncé en Don José, aux côtés d’Andrea Carè. Le très beau trio vocal d’Aix-en-Provence devait donc être à nouveau réuni, tout en laissant la place à une seconde distribution elle aussi très alléchante.

Le Théâtre de la Monnaie est conscient de « décevoir grandement ses abonnés et les nombreux visiteurs occasionnels qui se seraient rendus à la Monnaie pour découvrir ce titre spécifique », et indique tout mettre en œuvre « pour assurer la série de représentations de notre coproducteur à Luxembourg ». La possibilité d'une reprise ultérieure à la Monnaie de cette production de Carmen est aussi étudiée.

Le communiqué conclut avec l’espoir d’être « pleinement » de retour pour son prochain opéra, la nouvelle production d'Il trittico (Il Tabarro, Suor Angelica et Gianni Schicchi) de Puccini en mars.

Plus d’informations sont disponibles sur le site officiel du Théâtre royale de la Monnaie.

Elodie Martinez

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading