La création mondiale de Point d’Orgue disponible en VOD dès le 1er juin

Xl_20210223-01vp

On se souvient que le Théâtre des Champs-Elysées prévoyait cette saison la création mondiale de Point d’Orgue – qui portait ainsi bien son nom – en diptyque de La Voix humaine de Poulenc. La pandémie et les décisions gouvernementales étant passées par là, la production n’a malheureusement pas pu être donnée devant un public, mais a fait l’objet d’une captation (à laquelle nous avons d’ailleurs été convié et dont nous rendions compte).

Ainsi, selon les mots du communiqué daté d'aujourd’hui, « à défaut d’avoir pu le présenter au public, il sera possible d’assister depuis chez soi à ce spectacle inédit, servi par des interprètes de renom ». Véritable événement de la saison, la création lyrique signée par Thierry Escaich sur un livret d’Olivier Py – qui signe par ailleurs également la mise en scène – a « été conçue comme une suite, une mise en miroir à La Voix humaine » et « offre ainsi un écho actuel à cette œuvre phare du répertoire lyrique français du XXe siècle ». En effet, « artiste à l’écriture orchestrale riche et nourrie de résonances au sacré, Thierry Escaich a imaginé une pièce miroir à celle de Poulenc, la suite du monologue sous forme d’un dialogue renoué entre Elle et Lui. Après les mots de Cocteau, ceux d’Olivier Py, homme de théâtre au verbe moderne, offrent une vision humaine autant qu’humaniste de ce couple ». Par ailleurs, si nous n'avions pas été convaincu de prime abord par le « livret fumeux en dodécasyllabe » de l'auteur, la mise en scène ingénieuse et « idéalement vivifiée de musique par le compositeur » emportait notre suffrage.

Pour cette commande du Théâtre des Champs-Elysées, de l’Opéra de Bordeaux, de l’Opéra de Dijon et de l’Opéra de Tours, c’est un plateau d'envergure qui a été réuni : Patricia Petibon (Elle), Jean-Sébastien Bou (Lui) et Cyrille Dubois (L’Autre), sous la baguette de Jérémie Rhorer à la tête de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine. Des noms qui paraissent presque évidents pour cette aventure créatrice, puisque le trio Patricia Petibon, Olivier Py et Jérémie Rhorer « furent les premiers artisans du succès de la production de Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc » créé dans sur cette scène parisienne en 2013. La même année, le jeune chef, « formé par Thierry Escaich dans ses années d’apprentissage, dirigea la création de son premier opéra Claude à l’Opéra de Lyon. Une production mise en scène par Olivier Py et où Jean-Sébastien Bou interprétait le rôle-titre ».

L’engagement de ces artistes en matière de création contemporaine amène donc naturellement à souhaiter les réunir dans un nouveau projet, celui de ce Point d’Orgue, qui sera disponible en VOD sur le site du Théâtre des Champs-Elysées à partir du 1er juin (et non courant mai comme annoncé auparavant), au tarif de 10 euros.

Elodie Martinez

© Vincent Pontet

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading