Frédéric Roels nommé directeur de l’Opéra Grand Avignon

Xl_roels

En mars 2017, Loïc Lachenal était nommé à la tête de l’Opéra Rouen-Normandie et prenait ainsi la suite de Frédéric Roels, assurant lui-même la direction de la maison rouennaise depuis 2009. Frédéric Roels, âgé de 47 ans, partait alors à Oman pour occuper le poste de directeur des opérations artistiques de l'Opéra Royal de Mascate, en plus de ses activités de metteur en scène et dramaturge (il a notamment signé deux livrets d’opéra, une comédie musicale et travaille sur des romans).
Le voici de retour en France : à partir du 1er septembre 2020, Frédéric Roels prendra la direction de l'Opéra Grand Avignon, succédant ainsi à Pierre Guiral, directeur de l'Opéra depuis 2014.

Choisi parmi 45 candidats et après une présélection de neuf candidats auditionnés, Frédéric Roels aura notamment « pour mission de définir et d’impulser une programmation artistique pluridisciplinaire mais aussi de développer une politique de promotion de l’Opéra vers tous les publics, dans une logique créative et innovante », tout en confortant « l’Opéra Grand Avignon en tant que lieu ressource pour la création et à favoriser son ouverture aux milieux artistiques et culturels du territoire, aux réseaux de collaboration de niveau national, européen et international et aux nouveaux publics ».

Une mission qui devrait convenir à Frédéric Roels, à qui l’on doit notamment de nombreux articles pédagogiques, textes ou adaptations pour l’opéra, le théâtre et la danse notamment pour l’Opéra de Bruxelles ou le Palais des beaux-arts, mais aussi les premières initiatives « d’opéra participatif » à Rouen à destination des jeunes publics, parallèlement à une politique de créations (il y a mis en scène et écrit le livret de L’homme qui s’efface, création mondiale sur une musique de Pascal Charpentier) ou de coproductions avec de nombreuses maisons d’opéra à travers le monde.
Outre ses mises en scène par exemple de Carmen, Don Giovanni ou Norma (on en rendait compte) pour différentes maisons d’opéra, les spectateurs d’Avignon ont d’ores et déjà pu découvrir son travail de mise en scène dans La Bohème, en janvier dernier. Il formait alors un duo avec Claire Servais (qu’il a longtemps assistée à l’Opéra Royal Wallonie-Liège, entre 1995 et 2008) et optait alors pour « la carte de la simplicité », sans « relecture savante ou crypto-freudienne » selon les mots d'Emmanuel Andrieu.

Fort de ces multiples casquettes, tant théâtrale que musicale ou administrative, Frédéric Roels devra donc imprimer sa marque à l’Opéra Grand Avignon. On sera curieux de découvrir ses premières saisons, en attendant d’appréhender aussi, comme à chaque nomination, comment le public avignonnais accueillera son travail.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading