Festival Radio France Occitanie Montpellier 2021 : « chaque concert est une fête »

Xl_from_2021

Le Festival Radio France Occitanie Montpellier (FROM) est devenu l’un des rendez-vous estivaux incontournables du sud de la France. Pour cette édition 2021, forcément un peu particulière après ces longs mois de silence, le directeur Jean-Pierre Rousseau appelle à se retrouver pour faire la fête, avec, selon les mots de la présentations en ligne, plus de 155 concerts dans l’Occitanie, et même plus d’une centaine de concerts simplement pour la métropole de Montpellier, du 14 au 30 juillet 2021.

Côté classique, de nombreux rendez-vous attendent le public, avec notamment Le Concert Spirituel de Hervé Niquet pour un programme « Feux d’artifice royaux » autour de Haendel dès le 15 juillet, Renaud Capuçon et Michel Dalberto le lendemain pour des « sonates en duo », Nicholas Angelich, Sol Gabetta, Bertrand Chamayou, Benjamin Grosvenor, etc. Des chefs et musiciens bien connus du grand public, mais les voix seront également présentes, avec tout d’abord la soprano Adriana Gonzalez (lauréate du concours Operalia en 2019) qui proposera le 18 juillet un récital « Fiesta latina », accompagnée par l’Orchestre Philharmonique de Radio France et le guitariste Thibaut Garcia. La cantatrice nous a déjà enchantés à plusieurs reprises, comme avec sa comtesse Almaviva à Nancy en 2020 ou aux côtés de Benjamin Bernheim à Bordeaux en décembre 2019. On ne peut donc que se réjouir de la retrouver sur scène pour un programme latin.

Anna Stéphany sera elle aussi présente, mais le 22 juillet, en compagnie de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, dans un programme hétéroclite, tandis que le 27 juillet, ce sera au contre-ténor Jakub Józef Orliński – qui se confiait à nous dernièrement – de nous proposer une soirée baroque avec l’ensemble Il Pomo d’Oro, sous la direction de la talentueuse et hypnotisante violoniste Zefira Valova. Un rendez-vous des plus attrayants, d’autant plus que ce registre réussit particulièrement à l’artiste. Toutefois, le grand événement sera probablement la venue de la soprano Sonya Yoncheva qui aura carte blanche pour clôturer le festival le 30 juillet – il n’est pas impossible que son dernier disque influence le programme de la soirée. Pour l’occasion, l’Orchestre National Montpellier Occitanie sera placé sous la direction de Domingo Hindoyan.

Enfin, notons la présence d’un opéra rare, en version de concert : Bacchus de Massenet, le 26 juillet. L’œuvre, créée le 5 mai 1909 à l’Opéra de Paris sur un livret en français de Catulle Mendès, devait initialement être proposée l’été dernier, et cette reprogrammation sera donc une belle revanche sur l’annulation passée. D’autant que le plateau à de quoi réjouir, avec pour commencer Catherine Hunold qui retrouvera le personnage d’Ariane. Elle aura à ses côtés John Osborn dans le rôle-titre, Virginie Verrez (la Reine Amahelli), Nicolas Testé (le Révérend), Jérôme Boutillier (Mahouda), Sébastien Droy (Pourna) ou encore Florie Valiquette (Kéléyï) pour ne citer qu’eux. Côté fosse, Michael Schønwandt sera à la tête de l’Orchestre National Montpellier Occitanie, tandis que l’ensemble sera complété non seulement par le chœur de la maison montpelliéraine, mais également par celui de la Radio Lettone.

Une très belle édition se dessine donc, avec la promesse de faire de chaque rendez-vous une fête !

Plus d’informations sont disponibles sur le site officiel du festival.

Elodie Martinez

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading