Edita Gruberová renonce au Maggio Musicale Fiorentino et met un terme à sa carrière

Xl_edita_grubverova

Depuis maintenant plusieurs mois, la pandémie de coronavirus touche tout particulièrement le monde du spectacle vivant. Les maisons d’opéra doivent réorganiser leur programmation et repenser leur accueil du public, les artistes ont chamboulé leur agenda et doivent maintenant compter avec des mesures de quarantaines ou des restrictions de circulation... Et entre autres effets collatéraux, la pandémie aura aussi pour conséquence de mettre un terme à la carrière d’Edita Gruberová.

Si Edita Gruberová avait déjà renoncé à se produire dans des productions scéniques d’opéra (elle avait fait ses adieux à la Bayerische Staatsoper dans Roberto Devereux en mars de l’année dernière), la soprano slovaque donnait encore des récitals et devait notamment se produire en juin dernier dans le cadre du Maggio Musicale Fiorentino. Son récital a dû être reporté du fait des contraintes sanitaires et devait finalement se tenir le 3 octobre prochain.

Par voie de communiqué, le surintendant Alexander Pereira annonce néanmoins l’annulation définitive de la soirée, à l’initiative de la chanteuse qui indique ainsi mettre un terme à sa carrière : « Edita Gruberová était extrêmement heureuse à l’idée de venir au Teatro del Maggio Musicale Fiorentino pour un récital le 14 juin dernier, récital qui a ensuite dû être reporté au 3 octobre en raison de l'urgence sanitaire. La pause imposée par la Covid-19 a également considérablement retardé les préparatifs de son concert. Pour Mme Gruberová, il était important de maintenir sa voix en forme grâce à des prestations artistiques régulières. La situation engendrée par le virus a rendu impossible le maintien de cette routine de chant, car tous les événements de ces derniers mois ont été annulés. Depuis le mois d'août, Mme Gruberová a donc repris la préparation de l'ambitieux programme prévu pour la soirée du 3 octobre. Mais malgré son extraordinaire engagement, Edita Gruberová nous a fait part aujourd'hui de son désir de mettre fin à sa carrière. Nous étions extrêmement heureux à l’idée d’accueillir l'une des plus grandes sopranos au monde, pour ce concert dans notre théâtre, et nous sommes particulièrement attristés d’apprendre que ce grand moment n'aura pas lieu. »

Restera le souvenir d'une carrière particulièrement riche, marquée notamment par les prestations d'Edita Gruberovà dans Lucia di Lammermoor ou Ariane à Naxos, en plus d'une maîtrise technique et d'une voix à l'agilité impressionnante, notamment dans les aigus. 

Les spectateurs qui avaient un ticket pour le récital d’Edita Gruberová sont invités à prendre contact avec la billetterie du Teatro del Maggio Musicale Fiorentino. Ils pourront se faire rembourser ou l’échanger contre un billet pour le récital de Juan Diego Florez du 30 septembre.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading