Anna Netrebko, positive à la Covid-19, a été hospitalisée

Xl_anna-netrebko

Le 6 septembre dernier, le Théâtre Bolshoï rouvrait sa saison avec une production de Don Carlo réunissant sur scène notamment Anna Netrebko, Yusif Eyvazov ou encore la basse Ildar Abdrazakov. Quelques jours plus tard, Ildar Abdrazakov annonçait sur les réseaux sociaux « s’être senti mal et fiévreux » au terme de la deuxième représentation et avoir été testé positif à la Covid-19 – après un test négatif préalablement à la première représentation.

En conséquence, le Bolchoi annonçait l’annulation de la troisième et dernière représentation de son Don Carlo à Moscou, et Ildar Abdrazakov a dû renoncer à ces prochains engagements – il devait notamment reprendre le rôle de Philippe II dans Don Carlos à Vienne et c’est finalement Michele Pertusi qui le remplacera à la Wiener Staatsoper à partir du 27 septembre prochain aux côtés de Jonas Kaufmann dans le rôle-titre et Malin Byström en Elisabeth.

Conformément aux mesures sanitaires en vigueur, les techniciens du Bolchoï et les partenaires de scène d’Ildar Abdrazakov à Moscou, incluant Anna Netrebko et Yusif Eyvazov, ont été testés et contraints de s’isoler. Trois cas positifs ont été identifiés au sein des effectifs du théâtre russe, mais Anna Netrebko n'en faisait pas partie. Le 11 septembre dernier, elle indiquait ainsi sur les réseaux sociaux que, « Dieu merci, tous (s)es tests (à la Covid-19) étaient revenus négatifs », mais qu’elle s’imposait néanmoins « une semaine d’isolement » et qu’en conséquence, elle se voyait contrainte de repousser sa participation à la production d’Eugene Onegine qui devait être donnée au Théâtre Mariinsky de Saint Pétersbourg à partir du 17 septembre.

Toujours sur les réseaux sociaux, la cantatrice indique néanmoins aujourd’hui avoir contracté « une pneumonie due au COVID-19 » et en conséquence « avoir été hospitalisée pendant cinq jours », assurant « qu’elle va bientôt récupérer ». Elle poursuit : « J’ai été isolée dès les premiers symptômes bien que les tests aient été négatifs, je suis arrivée à l’hôpital rapidement et j'ai été très aidée. Tout ira bien ! Le diable n’est pas si terrible qu’on le décrit ».
Forte de cette expérience, Anna Netrebko précise également avoir eu deux choix : « rester à la maison et avoir peur de contracter le virus ou continuer à travailler et se déplacer malgré les risques ». Elle a opté pour la seconde option et affirme « ne rien regretter », eu égard aux besoins de culture dans le contexte actuel. Son époux Yusif Eyvazov a également contracté le virus, mais est manifestement asymptomatique.
Aujourd'ui, Maxim Berin, le manager russe d'Anna Netrebko, affirme que la cantatrice se remet et « qu'elle chante dans sa chambre d'hopital ». Son état n'inspirerait donc pas de crainte, raison pour laquelle elle a rendue publique son hospitalisation sur les réseaux sociaux. On souhaite évidemment un prompt rétablissement à la soprano, sans séquelles. 

 

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading