Carmen maintenue à Monte-Carlo malgré la crise sanitaire

Xl_mc1

On a peut-être parfois tendance à l'oublier, mais Monaco n'est pas tenu aux décisions françaises, et c'est donc logiquement que la principauté n'est pas, contrairement à la France qui l'entoure, confinée. Elle vient même seulement d'annoncer la mise en application d'un couvre-feu à 20h depuis samedi 31 octobre, avec néanmoins des dérogations spécifiques jusqu'à 22h pour les spectacles. On se souvient que cette solution avait été envisagée en France par la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot, avant de finalement être refusée par le Gouvernement.

Loin des problèmes actuels que rencontrent les maisons contraintes de fermer leurs portes, l'Opéra de Monte-Carlo a rappelé que « dans le cadre des célébrations de la Fête nationale monégasque du mois de novembre, l’Opéra de Monte-Carlo a programmé Carmen, opéra mythique de Bizet qui n’avait pas été joué en Principauté depuis plus de 20 ans », avec notamment Aude Extrémo dans le rôle-titre et Jean-François Borras, dans la mise en scène du maître des lieux, Jean-Louis Grinda. Le communiqué informe également que « en accord avec les autorités monégasques et dans le strict respect des consignes sanitaires », la maison monégasque maintient « pour les résidents » deux représentations de cette nouvelle production en adaptant ses horaires. La représentation du 20 novembre est donc avancée à 18h30, et celle du 22 novembre est maintenue à 15h. Sont donc annulées la journée Portes-Ouvertes du 13 novembre et la représentation du 24 novembre.

De plus, « pour que le spectacle continue, parce que toutes nos équipes, tous les artistes sont enthousiastes et parce qu’il faut tout faire pour ne rien lâcher » selon les mots de Jean-Louis Grinda, la maison lyrique « a décidé d’offrir aux Monégasques et aux résidents la possibilité d’assister gratuitement à ces deux représentations ». Un geste noble que l'on ne peut que saluer en ces temps où la Culture devient fragile et où les privations se font plus nombreuses partout dans le monde. Ainsi, les spectateurs qui avaiant déjà payé leurs places pour les trois dates initiales se verront tout simplement remboursés intégralement, et la billetterie de l’Opéra de Monte-Carlo « s’attèle d’ores et déjà à de nouveaux plans de réservations » pour les deux représentations maintenues. 

Enfin, la maison monégasque « espère retrouver tous ses spectateurs pour I due foscari avec Placido Domingo le 5 décembre prochain si la situation sanitaire le permet ». Un espoir que le public partage, à n'en pas douter.

Mise à jour du 13 novembre : L'Opéra de Monte-Carlo a fait savoir que face au succès de son initiative, "compte-tenu de la forte demande, et les deux premières représentations étant déjà complètes, la direction (...) a décidé de reprogrammer la troisième date de Carmen" le mardi 24 novembre 2020 à 18h.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading