"Sing for today" : Joyce DiDonato au centre d'une série engagée

Xl_jd

L’engagement de Joyce DiDonato n’est plus à démontrer et la mezzo-soprano n’hésite pas à afficher ses convictions, que ce soit son investissement pour la démocratisation de l’opéra auprès des jeunes via l’initiative Opera Rocks ou le choc que furent pour elle les attentats de Paris en 2015, donnant notamment lieu à son disque baroque War and Peace. Elle chante aussi dans les prisons, défend ouvertement les minorités, s’indigne publiquement de l’attaque qui a eu lieu à Orlando. En un mot, elle est une artiste engagée qui n'hésite pas à assumer ses convictions.

Joyce DiDonato apparait donc comme la candidate idéale pour l’opération « Sing for today » imaginée conjointement l’University Musical Society de l’Université du Michigan et par l’Université de Princeton, qui a l'habitude d'accueillir tous les ans des artistes pour des « résidences numériques » afin de monter des projets en ligne, généralement originaux et engagés. Dans le cadre de cette nouvelle résidence numérique, la mezzo-soprano est invitée à faire dialoguer d’une part la chanson et l’actualité, et d’autre part des personnalités de l’univers musical et des étudiants des universités partenaires.

La cantatrice propose ainsi d'évoquer à chaque épisode un sujet fort de l'actualité, en compagnie de quelques invités, et surtout à travers le prisme de la chanson. Un bon moyen de rappeler que musique et actualité ont toujours été étroitement liées. Dans cette optique, le premier épisode, publié récemment, porte sur les élections présidentielles américaines (et plus largement sur la démocratie américaine) alors que le pays est en ébullition et que les yeux du monde entier sont tournés vers lui. Le choix de la mezzo-soprano pour ce premier rendez-vous s'est porté sur la célèbre chanson issue du folklore américain, This Land is your Land écrite en 1940 par Woody Guthrie. Elle converse notamment avec Jeffrey Seller, producteur de théâtre et de comédie musicale, ainsi que deux étudiants.

Quant aux sujets encore à venir, ils restent mystérieux et aucun d'eux n'a encore fuité (peut-être parce qu'ils seront créés en fonction de l'actualité), mais en attendant le prochain épisode de "Sing for today", il est possible de revoir gratuitement le premier rendez-vous sur la plateforme de l’Université de Princeton, où l'ensemble de la série sera progressivement disponible.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading