Biennale Musicale de Venise : palmarès des Lions pour la musique 2021

Xl_kaija-saariahomaarit-kytoharju-2

Nous rendions compte en novembre dernier de la nomination de Lucia Ronchetti à la tête de la Biennale Musicale de Venise. C’est donc en tant que nouvelle directrice qu’elle a annoncé le palmarès 2021 des Lions pour la musique, tandis que la 65e édition de la Biennale Musicale se tiendra du 17 au 26 septembre 2021, avec pour thème « Choruses ».

Le prestigieux Lion d’or revient cette année à la compositrice finlandaise Kaija Saariaho, dont le premier opéra en 2000, L'Amour de loin, a rapidement été salué par la critique, alors dans une mise en scène de Peter Sellars et sous direction musicale d’Esa-Pekka Salonen. L’œuvre a ensuite été reprise dans pas moins de cinq productions, dont celle du Metropolitan Opera de New-York en 2016, signée cette fois par Robert Lepage, que nous avions revu en 2020 et qui nous avait permis d‘apprécier l’art de la compositrice.

Suivront en 2006 Adriana Mater, à nouveau sur un livret d'Amin Maalouf, puis Emilie en 2010 à l’Opéra de Lyon, dans une mise en scène de François Girard et dirigée par Kazushi Ōno. En mars 2016, ce sera au tour d’Only the Sound Remains d’être créé à Amsterdam, mis en scène par Peter Sellars, avec Philippe Jaroussky et Davone Tines, avant d’être repris à Paris en 2018nous y avions assisté. Enfin, en 2020, le festival d’Aix-en-Provence lui avait passé commande d’une nouvelle œuvre, Innocence, mise en scène par Simon Stone et dirigée par Susanna Mälkki. Malheureusement, la pandémie a contraint le festival à reporter cette création à 2021, mais toujours avec Magdalena Kožená et Sandrine Piau.

Selon le communiqué, ce Lion d’or est décerné à Kaija Saariaho « pour l’ensemble de sa carrière, en reconnaissance de sa vaste production pour voix, ensemble vocal et chœur, de l’extraordinaire niveau technique et expressif de ses  partitions  chorales ainsi  que pour l’originalité qu’elle a su apporter au traitement de la voix. » La cérémonie de remise du Lion d’Or pour la musique se tiendra le 17 septembre 2021 (à la Ca’Giustinian) et sera suivie d’une rencontre avec la compositrice. Le même jour, mais à 20h, se tiendra le concert d’ouverture de la Biennale musicale 2021 au Teatro de la Fenice, avec Oltra Mar pour chœur et orchestre, justement de Kaija Saariaho. L’œuvre, composée en  1999, est « considérée comme l’un des chefs-d’œuvre absolus de la production musicale contemporaine ».

L’ensemble vocal Neue Vocalsolisten de Stuttgart recevra de son côté le Lion d’Argent pour la musique, saluant « son exceptionnelle collaboration avec certains des plus grands compositeurs vivants et pour le développement d’un répertoire vocal a cappella dans le domaine de la musique d’aujourd’hui ». La cérémonie de remise du Lion d’Argent pour la musique se tiendra quant à elle le 20 septembre 2021 et sera également suivie d’une rencontre avec les Neue Vocalsolisten. La veille, l’ensemble offrira deux créations mondiales : une pièce pour voix et électronique du compositeur américain George  Lewis,  Commande  de  la  Biennale musicale,  ainsi  que Die  Einfachen, une pièce de théâtre musical vocal pour 6 voix solo du compositeur russe Sergej Newski.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading