Aïda à l'Opéra de Paris avec Jonas Kaufmann : une diffusion à défaut d'accueillir le public

Xl_op_ra_de_paris_programmation

Hier en fin de journée, l’Opéra de Paris a fait savoir, via une lettre de son nouveau directeur Alexander Neef, que « face aux incertitudes persistantes qui éloignent la perspective de réouverture des établissements accueillant du public, l’Opéra national de Paris doit à nouveau revoir sa programmation artistique et adapter son activité ». Ainsi, après avoir déjà remanié une partie de sa saison suite aux annonces du 7 janvier, le navire parisien doit à nouveau réfléchir à un nouveau cap dans cette tempête qu’est la crise sanitaire.

Première victime de ce remaniement, la version de concert du Trouvère qui était envisagée mi-février à Bastille en lieu et place de la version scénique qui devait initialement être imaginée par Alex Ollé du 21 janvier au 3 mars. L’ensemble des concerts de musique de chambre prévus du 11 au 25 février est également déprogrammé, tout comme le spectacle du ballet et le concert de l’Académie de ce mois-ci.


Répétitions d'Aïda (c) Elena Bauer / ONP


Répétitions d'Aïda (c) Elena Bauer / ONP

Autre victime de cette annonce, la nouvelle production d’Aida, également programmée ce mois-ci dans la nouvelle mise en scène de Lotte de Beer (dont les photos de répétitions, actuellement en cours, évoquent une transposition de l'action au XIXème siècle), sous la direction musicale de Michele Mariotti. Toutefois, bien que ne pouvant être donnée devant un public, la production fera l’objet d’une captation pour une première diffusion en direct sur Arte.tv le 18 février puis sur Arte le 21 février. On peut penser que le plateau réuni pour cet enregistrement devrait faire appel à Sondra Radvanovsky, Jonas Kaufmann et Ludovic Tézier (Aida, Radames et Amonasro), qui étaient prévus du 12 février au 2 mars.

En attendant, et « afin de continuer à faire vivre ce lien unique qui réunit artistes et spectateurs autour de nos productions », l’Opéra de Paris invite « à profiter du catalogue de contenus et captations audiovisuels disponibles gratuitement ou en paiement à l’acte sur la plateforme « L’Opéra chez soi » : vous pouvez notamment y découvrir dès maintenant La Flûte enchantée de Wolfgang Amadeus Mozart dans la mise en scène de Robert Carsen, ou encore le Gala d'ouverture de la saison chorégraphique de l’Opéra de Paris, l’occasion de voir ou revoir un des fleurons de la tradition : le défilé du Ballet et de l’École de danse ».

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading