2021-2022 à la Scala de Milan : une saison de retrouvailles et de nouvelles productions

Xl_scala_2021_2022

Après les vicissitudes traversées au cours des deux dernières saisons, les Opéras reprennent manifestement vie et esquissent quelques-uns de leurs projets à venir. C'est d'autant plus vrai pour le Teatro alla Scala, à Milan, qui rouvrait progressivement ses portes le 10 mai dernier (on attend encore notamment le récital de Marianne Crebassa ou Les Noces de Figaro prochainement). L'intendant Dominique Meyer vient surtout de dévoiler sa première saison à la tête de la maison scaligère et il entend manifestement faire souffler un vent de fraicheur sur le théâtre milanais en multipliant les nouvelles productions et spectacles inédits à Milan, au milieu d'une unique reprise scaligère.

Neuf nouvelles productions

Ainsi que le veut la tradition, la saison milanaise 2021-2022 s’ouvrira le 7 décembre, cette année avec une nouvelle production du Macbeth de Verdi, mis en scène par Davide Livermore et dirigée par Riccardo Chailly. Sur le plateau, c’est une nouvelle fois Anna Netrebko qui assurera le coup d’envoi de la saison scaligère, ici dans le rôle de Lady Macbeth (dans lequel elle a déjà brillé plusieurs fois), aux côtés notamment de Luca Salsi dans le rôle-titre, Ildar Abdrazakov en Banco et Francesco Meli en Macduff.

L'année 2022 débutera elle aussi en fanfare avec une autre nouvelle production des plus attrayantes : I Capuleti e i Montecchi, mis en scène par Adrian Noble sous la baguette dynamique d’Evelino Pidò, avec ni plus ni moins que Marianne Crebassa et Lisette Oropesa dans les rôles des deux amants mythiques.

En mai, la Scala proposera une autre nouvelle production, celle d’Un ballo in maschera signée par Marco Arturo Marelli. Le duo Francesco Meli / Luca Salsi sera à nouveau réuni pour les rôles de Riccardo et Renato, face à l’Amelia de Sondra Radvanovsky, tandis qu’Ulrica sera partagée entre Yulia Matochkina et Raehann Bryce-Davis. Sonya Yoncheva sera pour sa part très attendue dans la nouvelle production de La Gioconda où elle fera ses débuts dans le rôle-titre dans la mise en scène de Davide Livermore et sous la baguette de Frédéric Chaslin. Elle retrouvera, entre autres, Daniela Barcellona et Erwin Schrott.

Puis Enkhbat Amartüvshin interprétera Rigoletto dans la nouvelle production de Mario Martone proposé en été, face à Nadine Sierra qui retrouvera le rôle de Gilda dans lequel elle avait tant brillé à Orange en 2017. Le metteur en scène signera également Fedora d’Umberto Giordano, qui réunira Sonya Yoncheva (à nouveau en prise de rôle) et Roberto Alagna dans cette nouvelle production qui devait initialement être créée en 2020. Les solistes de l’Académie de la Scala proposeront quant à eux un Matrimonio segreto mis en scène par Irina Brooken septembre.

Retenons aussi que Marina Rebeka tiendra le rôle-titre de Thaïs aux côtés de Ludovic Tézier dans la nouvelle production d’ Olivier Py, et que Valery Gergiev dirigera La Dame de Pique dans la production de Matthias Hartmann.

Des nouveautés à Milan

Parallèlement aux nouvelles productions de cette saison 2021-2022, Dominique Meyer entend aussi importer plusieurs productions déjà données dans d’autres maisons, mais inédites à la Scala de Milan.

Dans le lot, le public milanais pourra découvrir la production d’Adriana Lecouvreur imaginée par David McVicar pour la Royal Opera house de Londres en 2017. Maria Agresta et Anna Netrebko se partageront le rôle-titre, Anita Rachvelishvili et Elena Zhidkova celui de la Princesse de Bouillon, Freddie De Tommaso et Yusif Eyvazov celui de Maurizio, et Alessandro Corbelli et Ambrogio Maestri celui de Michonnet.

En novembre, l'opéra contemporain The Tempest de Thomas Adès, dans une mise en scène de Robert Lepage sera donnée avec Audrey Luna, Leigh Melrose, Frédéric Antoun et Toby Spence. Le public milanais pourra également découvrir l’Ariane à Naxos de Sven-Eric Bechtolf, déjà donné à Vienne à plusieurs reprises, cette fois-ci avec Krassimira Stoyanova en Ariane, Stephen Gould en Bacchus ou encore Erin Morley,Markus Werba et Sophie Koch.

Finalement, la seule vraie reprise de cette saison milanaise sera le Don Giovanni de Mozart mis en scène par Robert Carsen, déjà donnée en 2017 et qui sera donc repris à partir le 27 mars avec notamment Christopher Maltman dans le rôle-titre (qu'il a déjà tenu à Londres en 2015). 

Enfin, si les grands noms émaillent la plupart des productions de cette saison saison 2021-22 de la Scala, les grands interprètes seront également au programme des concerts et récitals qui se tiendront tout au long de la saison : Camilla Nylund, Plácido Domingo et Roberta Mantegna, Michael Spyres, Anna Prohaska, Ildar Abdrazakov, Juan Diego Flórez, Anna Netrebko, Ekaterina Semenchuk ou encore Asmik Grigorian.

Plus d’informations sont disponibles sur le site officiel de la Scala de Milan.

Elodie Martinez

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading