Fantasio - Fantasio

Informations Description Extraits
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Jacques Offenbach
  • Librettiste :Paul de Musset
  • Année de création :1872
  • Lieu de création :France
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Français
  • Maison d'opéra de la production originale :L'Opéra Comique

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

Loin de se contenter d’être un merveilleux faiseur d’opérettes, Jacques Offenbach (1819-1880) aspirait à autre chose. Le « roi » du Second Empire, que Rossini surnommait le « petit Mozart des Champs-Elysées », avait soif de cette reconnaissance que pouvait lui apporter un triomphe à l’Opéra-Comique. 
Fantasio constitue la quatrième tentative du musicien pour conquérir cette salle qui ne lui sera acquise qu’en 1881 quand Les Contes d’Hoffmann y seront ovationnés. Trois jours seulement après le succès d’un « opéra-bouffe-féérie », Le Roi Carotte, Offenbach donne son opposé, Fantasio. Le livret de cet opéra-comique est une adaptation de la pièce du même nom, écrite en 1833 par Alfred de Musset (1810-1857) qui avait déjà inspiré au musicien une belle réussite, La Chanson de Fortunio (1861). C’est Paul de Musset qui adapte pour Offenbach la pièce de son frère. Publié en 1834 dans le recueil Un spectacle dans un fauteuil, Fantasio n’a été joué qu’en 1866, après la mort de Musset, dans une adaptation controversée déjà réalisée par Paul. Offenbach est irrésistiblement attiré par le séduisant mélange de truculence et de poésie mélancolique qui caractérise Fantasio. Le héros éponyme est à la fois imprévisible et émouvant. Le musicien se projette dans ce double de Musset à l’esprit fantasque, oscillant entre amertume et idéal, entre sincérité et désenchantement. C’est la célèbre mezzo-soprano Célestine Galli-Marié (1837-1905), future créatrice de Carmen, qui incarnera Fantasio, un rôle travesti.

Offenbach apporte le plus grand soin à sa partition qui est d’une qualité exceptionnelle comme en témoignent les couplets de Sparck et de Marinoni, la merveilleuse ballade à la lune ou encore les romances d’Elsbeth et ses trois duos avec Fantasio. On retrouve aussi des chœurs annonciateurs des Contes d’Hoffmann – qui seront une sorte d’aboutissement de Fantasio. Les deux ouvrages ont en commun le même climat musical guidé par la mélancolie avec une même richesse de l’harmonie, une même recherche mélodique et une même science de l’orchestration.
Mais l’indéniable réussite de Fantasio ne parvient pas à vaincre l’hostilité générale à laquelle se heurte Offenbach, toujours considéré comme un vulgaire faiseur d’opérettes. L’échec de Fantasio atteint vivement le musicien, assimilé de manière contradictoire à la Prusse ou au Second Empire emporté dans la défaite de Sedan. Méprisé à Paris, Fantasio n’aura guère plus de chance à Vienne où il est créé un mois plus tard. La partition devait disparaître dans l’incendie de l’Opéra-Comique. Ce n’est qu’en 2013 qu’elle sera reconstituée pour le plus grand bonheur des mélomanes.

Résumé

Fantasio, un étudiant gagné par le spleen, a l’idée de se travestir pour prendre la place du bouffon de la cour récemment décédé. Ainsi déguisé, il s’introduit auprès de la princesse Elsbeth qui doit épouser le prince de Mantoue pour complaire à son père, le roi de Bavière. De son côté, afin de se faire aimer pour lui-même, le prince a échangé ses habits avec son aide de camp. Pour avoir réussi à révéler cette supercherie, Fantasio est jeté en prison. Mais le jeune homme réussit à convaincre Elsbeth qu’il vaut mieux suivre son cœur que de se soumettre à la raison d’Etat. Fantasio finira par obtenir un titre de prince et l’amour de la princesse.  

Acte 1

Au milieu de la liesse générale  suscitée par les futures noces de la princesse Elsbeth avec le prince de Mantoue, Fantasio traîne son mal de vivre. Ses amis essaient en vain d’entraîner le jeune étudiant dans un tourbillon d’ivresse et de joie. Elsbeth s’abandonne elle aussi à la tristesse que lui cause la mort du bouffon Saint-Jean. Fantasio chante une romance mélancolique que la jeune princesse écoute avec émotion sans le voir. En voyant passer le convoi funéraire du bouffon, Fantasio a soudain l’idée de se déguiser pour pouvoir prendre sa place à la cour. Pour mettre à l’épreuve les sentiments d’Elsbeth, le prince de Mantoue a lui aussi choisi de se travestir en revêtant les habits de son aide de camp.

Acte 2

Sous son costume de bouffon, Fantasio se présente à la princesse Elsbeth dans les jardins du palais du roi de Bavière. La princesse rencontre le prince de Mantoue qu’elle doit épouser pour assurer la paix. Il s’agit en réalité de Marinoni. En faisant tomber la perruque de celui qui a pris la place du prince, Fantasio met à jour la supercherie destinée à sonder le cœur de la princesse. Fantasio est arrêté mais il a réussi à compromettre le mariage d’Elsbeth.

Acte 3

Fantasio est en prison. Elsbeth vient lui dire qu’elle est décidée à épouser le prince pour préserver la paix. Fantasio enlève son déguisement de bouffon et chante la romance qui avait déjà troublé la jeune fille. Elsbeth est touchée au point de revenir sur sa décision. Elle aide Fantasio à s’enfuir. Le jeune étudiant retrouve ses amis qui voulaient soulever le peuple pour obtenir sa libération. Fantasio se laisse proclamer roi des fous. Cependant, le roi de Bavière et le prince de Mantoue ont fini par se déclarer la guerre. Fantasio provoque le prince en duel mais ce dernier préfère renoncer : il abandonne la guerre et la main d’Elsbeth. Le roi accorde son pardon à Fantasio et à Elsbeth qui a été sa complice. La princesse obtient le titre de prince pour Fantasio en lui avouant qu’elle l’aime. Tout se termine pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Extraits

Mode immersif

Commentaires

Loading