La Semaine Mozart 2021
Du 27 janvier 2021 au 31 janvier 2021

Xl_semaine_mozart

Chaque année en janvier depuis 1956, la Fondation Mozarteum de Salzbourg fête l'anniversaire de Wolfgang Amadeus Mozart autour de nombreux concerts d'orchestres, musique de chambre, solistes et opéras afin de célébrer le plus célèbre des compositeurs autrichiens dans le cadre de la Semaine Mozart. Des interprètes de renom se sont ainsi produits lors de cet événement, participant à sa renommée. D'autant plus que la musique de Mozart est naturellement mise à l'honneur, mais elle permet également, lors de cette occasion, de s'ouvrir à la musique contemporaine, le public étant invité à redécouvrir la musique du Maître sous un angle différent.

Las, ainsi que cela a été annoncé en décembre 2020, l'édition 2021 de la Semaine Mozart se décline en ligne, et la programmation a donc dû être revue. Afin de célébrer le 265e anniversaire de la naissance du compositeur, le directeur artistique du festival, Rolando Villazon, propose finalement un programme prestigieux diffusé en ligne du 27 au 31 janvier, réduisant donc la Semaine Mozart 2021 à cinq jours. A noter que deux rendez-vous, l'un instrumental et l'autre en compagnie d'au moins une voix lyrique, attendent quotidiennement le public qui pourra se rendre sur le site de l'événement pour assister aux livestreams. Au final, ce seront dix concerts qui seront diffusés sur myfidelio.at (pour l'Autriche, l'Allemagne et la Suisse), tandis que les concerts sélectionnés sont diffusés au niveau international sur Mezzo TV et Medici TV.

Pour débuter cette édition un peu particulière, rendez-vous dès le 27 janvier avec un concert 94 secondes – un nouveau Mozart au cours duquel nous pourrons assister à la première mondiale de l’Allegro en ré majeur KV 626b/16, un morceau inédit du compositeur interprété ici par le pianiste Seong-Jin Cho. Plus tard, Keri-Lynn Wilson dirigera le concert d'ouverture du festival qui réunira notamment Giulia Semenzato, Rolando Villazón et Luca Pisaroni. Katharina Konradi sera pour sa part aux côtés du Balthasar-Neumann-Ensemble, sous la direction de Thomas Hengelbrock le 28 janvier.

Le lendemain, ce ne sont pas moins de trois voix qui se retrouveront autour d'un piano, avec Sylvia Schwartz, Magdalena Kožená et Mauro Peter, tandis que le 30 janvier, Regula Mühlemann rejoindra la Camerata Salzburg sous la direction de Giedrė Šlekytė, ainsi que Renaud Capuçon (violon) et Gérard Caussé (alto). La semaine doit se cloturer en apothéose avec dans un premier temps, un récital piano à quatre mains avec Martha Argerich et Daniel Barenboim, puis finalement l'on retrouve ce dernier à la tête du Philharmonique de Vienne pour un ultime rendez-vous en compagnie de Cecilia Bartoli, cloturant dans un feu d'artifice cette série de concerts et récitals. 

En savoir plus

Commentaires

Loading