Festival de Wexford 2016
Du 26 octobre 2016 au 6 novembre 2016

Xl_wexford-festival-2016

Depuis sa création en 1951 par le Dr. Tom Walsh, le Festival d’Opéra de Wexford (en Ireland) s’est fait une double spécialité chaque automne de redécouvrir, voire de ressusciter, des œuvres du répertoire lyrique (trop) rarement proposées en version scénique et d’accueillir de jeunes chanteurs de talent pour les interpréter – et qu’on retrouvera parfois quelques années plus tard sur les plus grandes scènes mondiales.
Le festival se démarque aussi par sa convivialité, reposant notamment sur la proximité des interprètes avec les festivaliers – à l’occasion des « Lunchtime recitals » mais aussi des « Operatic scenes » qui invitent de jeunes chanteurs (les seconds rôles des opéras du soir) à interpréter quelques-uns des grands airs classiques du répertoire. 

Du 26 octobre au 2 novembre 2016, le Festival d’Opéra de Wexford ouvre sa 65ème édition avec une nouvelle production d’Herculanum, opéra en quatre actes de Félicien David (une gloire en son temps avant de tomber dans l’oubli, appartenant au mouvement des saint-simoniens qui militaient en faveur du progrès social au XIXème siècle), dont la musique n’est pas sans rappeler celle de Berlioz et s’appuyant ici sur un livret de Joseph Méry et Térence Hadot reposant sur le récit d’amours interdites entre familles royales païennes et esclaves chrétiens, sur fond d’éruption du Vésuve.
Le Festival d’Opéra de Wexford remet par ailleurs au goût du jour deux œuvres relativement rares de Gaetano Donizetti, Maria de Rudenz, l’une des œuvres les plus sombres du compositeur, inspirée du roman gothique « La nonne sanglante », et Il Campanello, « melodrama giocoso », une farce mélodramatique composée en seulement quelques jours. Le Festival est également l’occasion de (re)découvrir Vanessa, le premier opéra du compositeur américain Samuel Barber, le « compositeur des voix », donné ici dans sa version réduite (en trois actes) par le compositeur lui-même après la création de l'ouvrage en 1958 au Metropolitan Opera de New York. 

Lire également

Festival d'Opéra de Wexford: Vanessa, de Samuel Barber

Commandée par le Metropolitan Opera, la Vanessa de Samuel Barber a été accueillie par un franc succès lors de sa création en 1958. Son fidèle partenaire, Gian Carlo Menotti, en avait signé un livret à la fois très sensible et très précis, d’après un conte gothique – de tous les livrets de Samuel Barber, c’est le seul qu’il ne composa pas lui-même... lire la suite

Festival d'Opéra de Wexford : le gothique "Maria de Rudenz" de...

Pour susciter l’intérêt du public et construire sa réputation, le Festival de Wexford s’est fait une spécialité de produire des raretés lyriques de toutes les époques. Chaque année depuis 65 ans, des compositeurs et partitions méconnus ou oubliés sont ainsi ressuscités le temps du festival et, pendant deux semaines entre fin octobre et début novembre, la petite ville de Wexford dans le sud-est de... lire la suite

Festival d'Opéra de Wexford : Il campanello, The Bear, Riders ...

L’une des originalités qui fait le succès du Festival d’Opéra de Wexford est la présentation d’ouvrages dits « courts ». Des opéras en un acte, composés en des siècles différents mais qui témoignent du talent de leurs créateurs et constituent, dans leur genre respectif, de prestigieuses raretés injustement reléguées... lire la suite

En savoir plus

Commentaires

Loading