Festival d'été de Salzbourg 2014
Du 18 juillet 2014 au 31 août 2014

Xl_salzbourg

Chaque année, le Festival d'été de Salzbourg s’impose comme l'évènement lyrique incontournable de la saison estivale. L'édition 2014 sera la dernière sous la direction d'Alexander Pereira (qui prendra en 2015 la direction de La Scala), puisque son contrat a été écourté de deux ans par la redoutable et indéboulonable présidente du Festival, Mme Helga Rabl-Stadler. A partir de 2017, ce sera l'ancien pianiste Markus Hinterhauser qui prendra les rênes de la manifestation autrichienne, après une « période de transition » (2015-2016) qui sera assurée par le metteur en scène et comédien allemand Sven-Eric Bechtolf, en charge depuis quelques années de la section « théâtre » du festival.

Avec ses 60 millions d'euros de budget (dont la moitié provient des recettes), le 94ème Festival de Salzbourg est d'une richesse à faire pâlir les plus grandes maisons. Des opéras bien sûrs - huit cette année, dont deux en version concertante -, mais aussi des récitals, des concerts symphoniques, de la musique de chambre, de la musique sacrée même - pour ouvrir le festival (Die Schöpfung de Haydn le 18/7) -, le tout servi par les plus belles voix, les chefs les plus renommés, et les meilleures formations orchestrales !

Parmi les six opéras proposés en version scénique, Don Giovanni ouvrira le bal, avec la basse italienne Ildebrando d'Arcangelo dans le rôle-titre. L'écrin qu'est la Haus für Mozart accueillera également, comme solistes, Luca Pisaroni (Leporello), Genia Kühmeier (Donna Anna), Anette Frisch (Donna Elvira), ainsi que le Philharmonique de Vienne placé sous la direction de l'excellent chef allemand Christoph Eschenbach.

C'est une pléiade de stars qui est ensuite réunie pour un Trovatore qui risque de faire parler de lui. Après avoir été réunis dans le rare Giovanna d'Arco de Verdi in loco l'an passé, Anna Netrebko (Leonora), Placido Domingo (Conte di Luna) et Francesco Meli (Trovatore) se retrouvent, rejoints par la non moins superbe Marie-Nicole Lemieux (Azucena). La mise en scène est signée par Alvis Hermanis, et le grand chef italien Daniele Gatti dirige.

Plateau de luxe encore pour Der Rosenkavalier avec la soprano bulgare Krassimira Stoyanova en Maréchale, Sophie Koch en Oktavian, Mojca Erdmann en Sophie et Günther Groissböck en Baron Ochs. Le directeur musical de l'Opéra de Vienne Franz Welser-Möst dirige le Philharmonique de Vienne, et la proposition scénique est confiée à l'ancien directeur de la Komische Oper Berlin, Harry Kupfer.

Directrice artistique du Festival de pentecôte de Salzbourg, Cecilia Bartoli (re)viendra incarner le rôle-titre de La Cenerentola de Rossini dans la production signée Damiano Michieletto, qui sera étrénnée in loco le 5 juin prochain. Elle sera entourée de Javier Camarena (Don Ramiro), Enzo Capuano (Don Magnifico) et Nicola Alaimo (Dandini). Le fougueux chef français Christophe Spinosi dirigera son Ensemble Matheus.

Mais comme chaque année, le Festival entend aussi être l’occasion de (re)découvrir des œuvres plus rares, et l'édition 2014 permettra ainsi d'entendre Fierrabras, l'opéra de Franz Schubert inspiré de la légende d'Eginhard und Emma et de La Chanson de Roland. L'ouvrage sera mis en scène par Peter Stein et défendu par des artistes tels que Julia Kleiter, Dorothea Röschmann, Michael Schade ou encore Georg Zeppenfeld. Et comme pour démontrer (s’il était besoin) que l’opéra est un art vivant qui se renouvelle, le Festival proposera une nouvelle œuvre, Charlotte Salomon, commandée spécialement au compositeur Marc-André Dalbavie (qui la dirigera), inspirée de Leben? oder Theater? de Charlotte Salomon, combinant art pictural et art musical. On a confié la régie à l'un des plus grands hommes de théâtre de notre temps, le belge Luc Bondy.

Le programme lyrique du Festival de Salzbourg 2014 se complètera enfin par deux œuvres en version de  concert : La Favorite de Gaetano Donizetti, avec Elīna Garanča, Juan Diego Flórez et Ludovic Tézier dans les rôles principaux, mais aussi un Tristan und Isolde porté par le West-Eastern Divan Orchestra et leur chef Daniel Barenboim, avec Peter Seiffert (Tristan), Waltraud Meier (Isolde), Ekaterina Gubanova (Brangäne) ou encore René Pape (King Marke). 

Le Festival d'été de Salzbourg : du 18 juillet au 31 août 2014

Informations pratiques disponibles sur le site officiel

En savoir plus

Commentaires

Loading