Chorégies d'Orange 2013
Du 11 juillet 2013 au 6 août 2013

Xl_choregies13

En plus d’être généralement considérées comme le festival d’art lyrique français le plus ancien (fort d’une première édition organisée en 1869), les Chorégies d’Orange sont réputées pour leur atmosphère toute particulière – du fait, sans doute, à la fois du cadre exceptionnel du Théâtre Antique les soirs d’été et de son acoustique unanimement saluée mais aussi pour l’enthousiasme de son public. Et l’édition 2013 des Chorégies promet de respecter la tradition, fort d’un programme qui célèbre le bicentenaire de la naissance de Verdi et Wagner.

Ainsi, le festival présente du 11 juillet au 5 août, comme à l'année passée, deux opéras et trois concerts.
Après une première soirée d'introduction au festival avec un récital du pianiste d'origine chinoise Lang Lang, consacré à la musique de Mozart et de Chopin, c'est Le Vaisseau Fantôme de Richard Wagner qui marque l'ouverture des festivités dans la soirée du 12 juillet. C'est donc à l'occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur allemand que le metteur en scène Charles Roubaud s'est appliqué à récréer la production de 1987 de Nicolas Joel, première présentation de l'oeuvre aux Chorégies. C'est sous la baguette de Mikko Franck, qu'on entendra notamment Egils Silins chanter le rôle du Hollandais et Ann Petersen celui de Senta, tous deux invités pour la première fois sur la scène du Théâtre Antique.
En clôture est donné pour la première fois au festival Un Bal Masqué de Giuseppe Verdi - toujours dans le cadre du bicentenaire la naissance du compositeur italien - mis en scène par Jean-Claude Auvray, qui avait signé en 2009 le « duo » d’opéras Cavalleria Rusticana / Pagliacci. Ramón Vargas et Lucio Gallo y chanteront respectivement Riccardo et Renato, sous la baguette d'Alain Altinoglu.

Autour du festival s'articulent comme à l'accoutumée plusieurs concerts (avec des habitués des Chorégies),récitals et vidéo-projections : un concert des Révélations classiques d'Adami (Administration des droits des artistes et musiciens interprètes) où les mélomanes pourront découvrir de nouveaux talents, deux concerts lyriques en duo avec Anna Caterina Antonacci et Roberto Alagna d'une part et Patrizia Ciofi et Leo Nucci d'autre part, le premier consacré à Verdi, Bellini, Berlioz et Bizet, le second entièrement dédié à Verdi.
Les récitals de piano sont assurés dans un premier temps par le pianiste Lang Lang comme mentionné précédemment, et dans un second temps par François-Frédéric Guy qui interprètera des airs de Wagner et de Beethoven.
Enfin, les deux vidéo-projections sont consacrées aux bi-centenaires, l'une ayant pour thème la correspondance Listz-Wagner qui conduisit à la révolution artistique initiée par ces deux géants, l'autre aborde la vie (musicale) de Verdi.

Plus d'informations sur les Chorégies d'Orange sont disponible sur le site officiel de l'évènement.

En savoir plus

Commentaires

Loading