Chroniques liées à Erwin Schrott

Marianne Crebassa triomphe à la Scala dans la mythique Ceneren...

La Rédaction

La mise en scène mythique de La Cenerentola par Jean-Pierre Ponnelle est proche de l'irremplaçable. Depuis sa première représentation à La Scala, en 1973, elle a fait la joie des spectateurs locaux, encore et encore, et si bien que toute tentative visant à renouveler une si joyeuse interprétation de l'œuvre de Rossini susciterait une résistance tenace chez les fidèles de La Scala de Milan. Surtout tant...


Attila à l'Opéra de Lyon : et de huns...

Elodie Martinez

Hier, l’Opéra national de Lyon donnait sa coproduction annuelle avec le Théâtre des Champs-Elysées, un rendez-vous désormais incontournable pour les amoureux du bel canto. Après un cycle Bellini (proposant I Capuleti et i Montecchi avec Anna Caterina Antonacci et Olga Peretyatko en 2011, I Puritani avec Olga Peretyatko et Dmitry Korchak en 2012, ou Norma avec John Osborn et Elena Mosuc en 2013), puis un cycle...


Une Aïda de luxe au Menuhin Festival de Gstaad

Emmanuel Andrieu

Si le Menuhin Festival de Gstaad (qui fêtait sa 61e édition) est avant tout consacré au répertoire symphonique, à la musique de chambre et au récital instrumental, la voix y a cependant sa place, et quelques récitals lyriques viennent toujours l'émailler – comme en 2015 avec la venue de Cecilia Bartoli ou en 2016 avec le duo Angela Gheorghiu / Bryn Terfel. Grâce à une généreuse donatrice...


Erwin Schrott, Mefistofele hors-norme au Festspielhaus de Bade...

Emmanuel Andrieu

Après Faust en 2014, La Damnation de Faust en 2015, le Festspielhaus de Baden-Baden clôt sa trilogie faustienne – dans le cadre du Festival de Pentecôte - avec le plus rare Mefistofele d'Arrigo Boito. Seule partition de son auteur (avec Nerone, resté inachevé), Mefistofele permit au librettiste de Ponchielli (La Gioconda) et Verdi (Otello, Falstaff) de connaître une gloire immortelle, sans doute davantage pour son...