Quelles perturbations à prévoir dans les salles parisiennes aujourd'hui 5 décembre ?

Xl_49460_opera-garnier-paris-france-punto-studio-foto.1000w

Il n'aura échappé à personne qu'un avis de grève et des manifestations contre la réforme des retraites ont été annoncés sur l'ensemble du pays aujourd'hui 5 décembre. Face à l'importance du mouvement, l'Opéra national de Paris a communiqué un message à ses spectateurs qu'il a également relayé sur les réseaux sociaux – certains des salariés de l'Opéra de Paris bénéficient de régimes spéciaux de retraites qui pourraient être supprimés dans le cadre de la réforme.

La maison parisienne invite en effet à la prudence et informe qu'il n'est pas exclu que les représentations des 5, 6 et 7 décembre se trouvent perturbées par cette grève. Les spectateurs devant se rendre à un spectacle à l'une de ces dates doivent donc vérifier régulièrement sur le site officiel de l'Opéra qu'aucun imprévu ne vienne perturber la soirée :

"En raison d'un préavis de grève à caractère national contre la réforme des retraites, le bon déroulement des représentations des 5, 6 et 7 décembre pourrait être remis en cause.
Nous vous invitons à consulter régulièrement notre site internet sur operadeparis.fr.
Renseignements au 01 73 60 23 23."

A cette heure (10h), le site ne relaie encore aucune difficulté et les représentations ne sont donc pour le moment pas perturbées. Il semblerait donc que la maison parisienne, qui a déjà connu divers mouvements grévistes, applique l'adage "Mieux vaut prévenir que guérir" et préfère se montrer prudent en invitant ses specateurs à en faire autant – l'Opéra de Paris prévient que la représentation du ballet Raymonda de ce soir est susceptible d'être perturbée, mais se montre pour l'instant manifestement plus serein quant à la première du Parc d'Angelin Preljocaj demain, ou encore des représentations du Prince Igor à Bastille ou de Lear à Garnier, le 7 décembre.

Parallèlement, le concert de l’Orchestre national de France avec le Chœur de Radio France et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière est encore incertain. On sait la Maison de la Radio touchée par le mouvement de grève depuis maintenant une dizaine de jours : la réforme à venir de l'audiovisuel public doit imposer des « mesures d'économies et restructuration » qui toucheront  l'ensemble des corps de métiers de la Maison ronde et notamment le Chœur de Radio France (33 postes de chanteurs sur les 93 devraient être supprimés).

De son côté, le Théâtre des Champs-Elysées annonce l'annulation de la représentation des Noces de Figaro (production à laquelle nous avons par ailleurs assisté le mois dernier) de ce soir suite à ce mouvement de grève : 

"Une partie du personnel permanent et des intermittents du spectacle ayant décidé de se joindre au mouvement social en exerçant leur droit de grève, la représentation des Noces de Figaro ne pourra avoir lieu."

À l'inverse, le Théâtre du Chatelet confirme que la représentation de ce soir d'Un Américain à Paris aura bien lieu. Des offres de covoiturage et des facilités de stationnement sont également exceptionnellement prévues pour permettre aux spectateurs d'atteindre la salle de spectacles malgré les perturbations annoncées dans les transports en commun. 

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading