Palmarès des International Opera Awards 2017 : l’Opéra de Lyon élu « meilleure maison d’opéra »

Xl_opera_awards

Dimanche dernier se tenaient au Coliseum de Londres les International Opera Awards 2017, cérémonie fondée en 2012 par Harry Hyman. On en connait l'objectif : promouvoir l’opéra en tant que forme d’art, reconnaître et récompenser les succès des opéras ainsi que de générer des fonds afin d’approvisionner des bourses pour encourager les talents à travers le monde. Au cours des quatre dernières années, les International Opera Awards ont mobilisé des fonds pour l’Opera Awards Foundation afin de soutenir 48 bourses pour les artistes aspirants, y compris les chanteurs, les réalisateurs, les chefs d'orchestre, les répétiteurs et les accompagnateurs. Sous le patronat de Sir Thomas Allen, Dame Janet Baker, Placido Domingo, Dame Anne Evans, Mirella Freni, Dame Felicity Lott et Sir John Tomlinson, le jury principalement anglo-saxon présidé par John Allison, rédacteur en chef du magazine Opera, a donc établi son palmarès 2017 dans lequel la France se montre bien présente.

En effet, parmi les chefs d’orchestre nommés (Riccardo Chailly, Philippe Jordan, Lothar Koenigs, Susanna Mälkki, Ingo Metzmacher et Esa-Pekka Salonen), c’est bel et bien le chef suisse Philippe Jordan, directeur musical de l'Opéra national de Paris depuis 2009, qui remporte le titre. L’actuel directeur du Festival international d’Aix-en-Provence, Bernard Foccroulle, a pour sa part été récompensé pour sa direction d’opéra alors que ce festival 2017 sera le dernier sous sa direction après qu’il a annoncé sa décision de ne pas renouveler son contrat (lire notre article sur la succession de Pierre Audi à la tête du Festival).

Autre grand gagnant français, l’Opéra de Lyon a pour sa part brillé dans la catégorie « maison d’opéra » face de prestigieux autres nommés : le Houston Grand Opera, l’Oper Stuttgart, l’Opera Vlaanderen, la Royal Opera House, et le Teatro alla Scala. La maison lyonnaise s’inscrit ainsi dans la lignée des grandes maisons ayant remporté ce titre avant lui : l’Opéra d’Amsterdam (2016), le Komische Oper de Berlin (2015), l’Opéra de Zürich (2014) et l’Opéra de Francfort (2013). Le directeur Serge Dorny avait fait le déplacement à Londres pour recevoir le prix. « Dans son intervention, il a fait part de sa gratitude et de son émotion de voir le travail de l’Opéra de Lyon salué au-delà des frontières dans le cadre d’une Europe toujours vivante, rayonnante, unie dans sa diversité, l’Europe de l’esprit, des arts et de la culture » (d’après le communiqué de presse de l’Opéra). Ce prix intervient alors que Lyon donne actuellement une production particulièrement réussie d’Alceste et que 10 000 curieux ont poussé ses portes dans le cadre de la onzième édition de l'opération "Tous à l’opéra !".

Même si la France était également représentée dans la catégorie « cantatrice » avec la nomination de la mezzo-soprano Stéphanie d’Oustrac, c’est la soprano russe Anna Netrebko qui s’est distinguée cette année, tandis que Lawrence Brownlee l’a été dans la catégorie « chanteur » face, entre autres, à Stéphane Degout. Il en est allé de même pour le titre de meilleur festival : les Festival d’Aix-en-Provence et celui de Lyon étaient nommés, mais c’est finalement le Wexford Festival Opera (spécialisé dans la redécouverte d'oeuvres rares interprétées par de jeunes artistes) qui remporte la palme. Les françaises Marianne Crebassa et Sabine Devieilhe (qui reprend actuellement le rôle de Lakmé à Marseille) étaient également en lice pour le titre d’enregistrement (récital) de l’année, et c’est finalement Pretty Yende qui l’emporte avec son album A Journey chez Sony.

The Exterminating Angel donné au Festival de Salzbourg a pour sa part été salué en tant que « Première mondiale » et Christof Loy l’a été en tant que metteur en scène face à Robert Carsen, Tatyana Gürbaca, Nigel Lowery, Damiano Michieletto et Kirill Serebrennikov. Les lecteurs d’Opera Magazine ont également fait leur choix parmi Roberto Alagna, Cecilia Bartoli, Piotr Beczała, Renée Fleming, Elīna Garanča, Sondra Radvanovsky, Bryn Terfel et Juan Diego Flórez afin d’élire ce dernier et de lui décerner le prix des lecteurs. Enfin, un titre « In Memoriam » a été décerné à Alberto Zedda décédé le 6 mars dernier.

Ainsi, la France n’est pas en reste dans ces International Opera Awards 2017 que l’on considère parfois comme les "Oscars" de l’opéra, ainsi que l’a fait l’Opéra de Lyon dans son communiqué, quoi ce soit grâce à ses artistes ou le dynamisme de ses maisons d'opéra et festivals, qu'ils soient nommés ou primés.

Liste complète des lauréats :

Choeur

Lauréat : Arnold Schoenberg Chor

Autres nommés :

Lyric Opera of Chicago
MusicAeterna
Oper Stuttgart
Opera Australia
Opera North
 

Chef d'orchestre

Lauréat : Philippe Jordan

Autres nommés :

Riccardo Chailly
Lothar Koenigs
Susanna Mälkki
Ingo Metzmacher
Esa-Pekka Salonen
 

Décorateur

Lauréat : Klaus Grünberg

Autres nommés :

Cordelia Chisholm
Paolo Fantin
Alfons Flores
Johannes Leiacker
Christian Schmidt
 

Metteur en scène

Lauréat : Christof Loy

Autres nommés :

Robert Carsen
Tatyana Gürbaca
Nigel Lowery
Damiano Michieletto
Kirill Serebrennikov
 

Education et sensibilisation

Lauréat : Natalya Sats Children's Opera Theatre, Moscow

Autres Nommés :

Dutch National Opera
Glyndebourne
Komische Oper
Lyric Opera of Chicago
Umculo Cape Festival
 

Chanteuse

Lauréate : Anna Netrebko

Autres nommés :

Maria Bengtsson
Stéphanie d’Oustrac
Christiane Karg
Anita Rachvelishvili
Daniela Sindram
 

Festival

Lauréat : Wexford Festival Opera

Autres nommés :

Festival d’Aix-en-Provence
Festival Verdi (Parma)
Garsington Opera
Lyon Festival
Spoleto Festival USA
 

Direction d'opéra

Lauréat : Bernard Foccroulle
 

Carrière

Lauréate : Renata Scotto
 

Chanteur

Aluréat : Lawrence Brownlee

Autres nommés :

Stéphane Degout
Eric Owens
Matthew Polenzani
Johan Reuter
Martin Winkler
 

Nouvelle production

Lauréate : Saariaho : L’amour de loin par Robert Lepage (Metropolitan Opera)

Autres nommés :

Glass: Akhnaten, d. Phelim McDermott (English National Opera)
Janáček: Věc Makropulos, d. Kornél Mundruczó (Opera Vlaanderen)
Shostakovich: Lady Macbeth of Mtsensk, d. Harry Kupfer (Bayerische Staatsoper)
Shostakovich: The Nose, d. Barrie Kosky (Royal Opera House)
Saariaho: L’amour de loin, d. Robert Lepage (Metropolitan Opera)
Verdi: Giovanna d’Arco, d. Saskia Boddekke & Peter Greenaway (Teatro Regio di Parma)
 

Nouveau venu

Lauréat : Lorenzo Viotti (chef d'orchestre)

Autres nommés :

Polly Graham (Director)
Oksana Lyniv (Conductor)
Simon Stone (Director)
Lorenzo Viotti (Conductor)
Matthew Waldren (Conductor)
Lloyd Wood (Director)
 

Maison d'opéra

Lauréat : Opéra de Lyon

Autres nommés :

Houston Grand Opera
Oper Stuttgart
Opéra de Lyon
Opera Vlaanderen
Royal Opera House
Teatro alla Scala
 

Prix des lecteurs d'Opera Magazine

Lauréat : Juan Diego Flórez

Autres nommés :

Roberto Alagna
Cecilia Bartoli
Piotr Beczała
Renée Fleming
Juan Diego Flórez
Elīna Garanča
Sondra Radvanovsky
Bryn Terfel
 

Mécénat

FEDORA
 

Enregistrement (opéra)

Lauréat :Pique Dame (BR Klassik)

Autres nommés:

Wagner: Die Walküre (Naxos)
Leoncavallo: Zazà (Opera Rara)
Glass: Einstein on the Beach (Opus Arte)
Verdi: La forza del destino (Sony)
Berg: Lulu (Nonesuch)
 

Enregistrement (récital)

Lauréate : Pretty Yende : A Journey (Sony)

Autres nommés :

Lawrence Brownlee: Allegro io son (Delos)
Allan Clayton: Where’er You Walk (Signum Classics)
Marianne Crébassa: Oh, Boy! (Erato)
Sabine Devieilhe: The Weber Sisters (Erato)
Pumeza Matshikiza: Arias (Decca)
 

Ouvrage redécouvert

Lauréat : Żeleński : Goplana (Polish National Opera)

Autres nommés :

Casella: La donna serpente (Teatro Regio di Torino)
Cesti: Le nozze in sogno (Innsbrucker Festwochen der Alten Musik)
Donizetti: Olivo e Pasquale (Donizetti Opera Festival, Bergamo)
Giordano: La cena delle beffe (Teatro alla Scala)
Straus: Die Perlen der Cleopatra (Komische Oper)
 

Prix spécial in memoriam

Alberto Zedda
 

Première mondiale

Lauréate : Thomas Adès : The Exterminating Angel (Salzburg Festival)

Autres nommés :

Elena Langer : Figaro Gets a Divorce (Welsh National Opera)
Missy Mazzoli : Breaking the Waves (Opera Philadelphia)
Anno Schreier : Hamlet (Theater an der Wien)
Bright Sheng : Dream of the Red Chamber (San Francisco Opera)
Miroslav Srnka : South Pole (Bayerische Staatsoper)
 

Jeune chanteur

Lauréate : Louise Alder

Autres nommés :

J’Nai Bridges
Björn Bürger
Lise Davidsen
Jennifer France
Julie Fuchs
Sam Furness
Levy Segkapane
David Shipley
Long Zhang

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading