Mini festival lyrique numérique à La Monnaie de Bruxelles

Xl_la-monnaie-de-munt

Alors que les salles de spectacles sont fermées également en Belgique, le Théâtre royal de la Monnaie, à Bruxelles, propose de passer ce temps de Fêtes musicalement, en imaginant et en déposant sous nos sapins virtuels un mini festival hivernal, réunissant un programme lyrique diffusé en ligne.

Afin « d’occuper au mieux ces longues soirées hivernales », la maison bruxelloise propose trois productions exceptionnelles récentes : Don Pasquale, Rachmaninov Troika et Jenůfa. Celles-ci sont disponibles gratuitement jusqu'au 3 janvier inclus. 
La première production réunit le directeur musical de la Monnaie, Alain Altinoglu, ainsi que le metteur en scène Laurent Pelly afin « d'extraire les délices et le rêve » de l'oeuvre de Donizetti, tandis que la troisième production a été un « triomphe public et critique ». Avec JenufaAlvis Hermanis signait alors sa toute première mise en scène d'opéra, et Ludovic Morlot était à la tête de la fosse et d'une « distribution d’habitués de la Monnaie ». Enfin, dans Rachmaninov Troika, la maison belge réussissait « l’exploit inédit de réunir en une même production les trois opéras en un acte du célèbre compositeur russe Sergueï Rachmaninov (AlekoSkupoj rytsar et Francesca da Rimini), le tout dans une mise en scène chatoyante et sous la direction de Mikhail Tatarnikov ».

A ceci s'ajoutent trois autres productions de la Monnaie qui devraient également tenir chaud dans les mois à venir, puisque Die tote Stadt est toujours en ligne sur le site de la maison, tandis que Les Contes d’Hoffmann seront diffusés du 27 décembre au 2 février 2021 sur Arte TV, où l'opéra virtuel Is this the end? (que nous avions vu) est encore disponible jusqu’au 25 mars 2021.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading